Luchon dans les Pyrénées : Une décharge sauvage au pied du lac d’Oô

Lawrence Valles a quitté la région bordelaise afin d’assouvir sa passion de la randonnée. En se promenant prés du lac d’Oô, il a fait une découverte déconcertante. « Nous avions décidé de faire un petit décrassage après l’hiver et en avons profité pour faire un peu de botanique, raconte Lawrence. J’étais en train de photographier une fleur lorsque j’ai aperçu quelque chose qui brillait sous le soleil, j’ai voulu me rapprocher ». Encore quelques pas et le randonneur s’aperçoit avec stupeur, qu’il marche sur un épais tapis de bouteilles en verre. « J’ai sondé avec mon bâton de randonnée, il y en a une épaisseur d’environ 50 cm : à vue de nez, il doit y avoir l’équivalent de 4 à 5 containers de récupération de verre, constate Lawrence. Elles se trouvent là depuis très longtemps certainement… » Vielles bouteilles de bières, de sodas, de jus de fruits y côtoient quelques boîtes de conserves rouillées. Les années ont fini par effacer les étiquettes. Certaines ont dévalé le petit filet d’eau et se sont cassées, ne laissant plus apparaître que quelques tessons de mauvais augure.


En savoir plus…..

Laisser un commentaire

trois × un =