L’un des mois de novembre les plus enneigés des Alpes

Il est encore tôt, mais les chutes de neige de ce mois-ci dans les Alpes semblent avoir jeté les bases d’un bon début de saison, avec des stations de haute altitude comme Val Thorens affirmant qu’elles ont déjà suffisamment de neige pour passer toute la saison à venir.

La semaine dernière a vu des accumulations plus importantes, généralement de 50 à 100 cm (20 à 40″) sur les pentes élevées, de 10 à 20 cm (4 à 8″) au niveau des stations, le dernier en date étant un mois qui a également commencé avec de grosses chutes de neige.

Tout cela est très différent du début de la saison dernière, lorsque les domaines skiables avaient du mal à se couvrir en dessous de 1 800 m d’altitude. Cela survient également après une première moitié d’automne la plus chaude et la plus sèche.

Tignes est photographiée ci-dessus après une neige fraîche hier, Avoriaz ci-dessous après une chute de neige le 6 novembre.

Tout en essayant de ne pas s’enthousiasmer trop tôt, les stations ont publié des images de toute la neige avec des déclarations telles que « c’est comme un rêve » et ont estimé qu’elles devaient certifier que les photos publiées datent bien de novembre 2023, et non des photos de bibliothèque.

Lech, dans la région de l’Arlberg, qui ouvre la saison ce week-end, fait partie de ceux qui soulignent à plusieurs reprises que les photos publiées sont actuelles. La photo ci-dessous prise le 17 novembre.

Environ 50 domaines skiables ont déjà ouvert leurs portes pour la saison en Autriche, en France, en Italie et en Suisse et environ 100 autres prévoient de le faire ce week-end. Ils incluent plusieurs autres ouvertures anticipées en raison de toutes les chutes de neige, notamment Avoriaz en France et Val Gardena en Italie (photo ci-dessous).

La quantité de pistes déjà ouvertes dans certains centres ouverts est également exceptionnelle pour le mois de novembre, avec jusqu’à 150 km de pistes à Ishgl/Samnaun, Solden et Val Thorens. Tignes aurait déjà 1 300 m de dénivelé skiable.

Toutes les chutes de neige suscitent certaines inquiétudes chez les skieurs et les planchistes qui se dirigent vers le hors-piste, mais l’échelle de danger actuelle est de niveau 3 (ou « considérable ») hors-piste dans une grande partie des Alpes sur une échelle allant jusqu’à 5 et certaines régions, dont la Jungfrau en Suisse, ont été signalées. avoir été au niveau 4 (« élevé ») la semaine dernière. Les experts de Henry’s Avalanche Talk (HAT) viennent de publier leur premier bulletin d’enneigement hors-piste de la saison avec de nombreux conseils et astuces. Ils ne commencent généralement à les publier qu’en décembre.

Laisser un commentaire

six − six =