L’événement de l’été à Cauterets dans les Pyrénées : Le Trophée du Grand Vignemale le samedi 6 juillet 2013.

Un véritable événement puisque cette course historique n’a pas été refaite depuis 1991.


Le circuit fait 45 km avec une dénivelée positive de 2717 m en autonomie totale avec néanmoins un ravitaillement en eau uniquement dans les 5 refuges. L’itinéraire : Cauterets (place de la Mairie)-La Raillère-Pont d’Espagne-Gaube-Refuge des Oulettes-Hourquette d’Ossoue-Refuge de Baysselance-Glacier d’Ossoue-Sommet du Vignemale Pique Longue (3298m)- Refuge de Baysselance-Col du Labas-Refuge d’Estom-La Fruitière-La Raillère- Cauterets (Place de la Mairie).


La course est ouverte à tous, hommes, femmes, licenciés ou non (catégories : E, S, V1, V2, V3). Mais attention, les coureurs évolueront à plus de 3000m d’altitude dont 2kms sur glacier sécurisés par les guides de haute montagne pour atteindre le sommet de la Pique Longue du Vignemale à 3298m. Les consignes de sécurité strictes et impératives obligent les organisateurs à mettre en place un atelier de démonstration pour l’utilisation du matériel spécifique de sécurité. Cet atelier sera animé par un guide de haute montagne le vendredi 5 juillet de 14h à 20h (salle wallon-Mairie). Tous les coureurs seront dans l’obligation de passer par cet atelier, où leur sera remise une attestation signée (des 2 parties) à présenter impérativement lors du retrait de dossard.


 Le retrait des dossards se fera uniquement le vendredi 5 juillet 2013 de 14h à 20h  à l’Office de Tourisme de Cauterets en main propre sur présentation d’une pièce d’identité (avec photo) et l’’attestation sécurité’.


 Vous avez des questions à poser…



Date de clôture des inscriptions le jeudi 30 mai 2013.


Observations pour le Trophée du Vignemale.
Il s’agit d’une course en haute montagne sur terrain glaciaire. La compétition se fait dans des conditions parfaitement encadrées, sécurisées et une assistance sur place de spécialistes et professionnels. Le repérage de l’itinéraire ne peut, en aucune manière, se faire dans les mêmes conditions que la compétition. S’aventurer dans un repérage sans compétences et sans matériel technique, peut présenter des risques importants notamment le passage du glacier d’Ossoue et l’accès au sommet de la Pique Longue.


Photo : Coucher de soleil sur le massif du Vignemale et le glacier d’Ossoue

Laisser un commentaire

quatre − 4 =