Marc-André Leclerc / Ryan Johnson : les secours toujours impuissants

L'équipe de recherche du Juneau Mountain Rescue au décollage lundi matin. L'hélicoptère a du faire rapidement demi-tour repoussé par le manque de visibilité.

Disparus depuis désormais une semaine, les espoirs s’amenuisent de retrouver vivants Marc-André Leclerc et Ryan Johnson. Ils n’ont plus donné de signe de vie depuis lundi 5 mars. Ils venaient alors de réaliser une première sur la quatrième tour du groupe des Mendenhall.

“On est une semaine plus tard, avec le froid, l’absence de nourriture, l’absence de signes de vie et la forte possibilité qu’il y ait eu une avalanche… Le doute s’installe” mentionne le père de Marc-André Leclerc, Richard Leclerc. Une parole relayée par Philippe Poulet.

Un autre membre de la famille a également déclaré que les grimpeurs n’avaient pas décidé à l’avance quel serait leur itinéraire de descente et qu’ils adapteraient donc en fonction des conditions rencontrées sur un terrain qu’ils connaissent très bien.

Les Tours de Mendenhall.

Les opérations de secours ont été entravées par le mauvais temps depuis dimanche. Ce mardi les équipes ont de nouveau été repoussées par la visibilité réduite sur le massif. Le beau temps stable n’est pas prévu avant jeudi.

Il reste tout de même un espoir

Dès jeudi dernier une partie des équipements non nécessaire à l’ascension a été retrouvée par les secours. A noter que dans le matériel retrouvé n’était pas présent l’équipement de bivouac. Par ailleurs, les températures actuelles ne sont pas extrêmes, de l’ordre de -10°c ces derniers jours.

Et comparativement aux dernières grosses opérations de secours, comme le sauvetage d’Élisabeth Revol au Nanga Parbat, les deux alpinistes sont pas soumis à des contraintes d’altitude. Le sommet des Tours Mendenhall ne culmine qu’à 2700 mètres.

Dans l’affaire “Vincendon et Henry”, les deux hommes avaient réussi à survivre 10 jours par des températures nettement plus froides, par – 30°c.

La campagne de crowdfunding lancée par une amie de la famille Leclerc a dépassée en moins de deux jours son objectif de 30.000 $. Une somme destinée à couvrir les frais de recherche. Elle est dorénavant passée à 40.000 $.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.