Marc Batard tentera l’ascension de l’Everest samedi 22 mai

Onze ans après en avoir quitté les cimes, Marc Batard continue son acclimatation avant de tenter l’ascension de l’Everest.
Né en 1951, Marc Batard revient donc à l’Everest, sans oxygène, et l’attaquera par la voie tibétaine, « moins dangereuse, et plus accessible tant au niveau du dénivelé que du développé. » L’alpiniste fera son ascension depuis le camp de base, sans arrêt, et pense rallier le sommet en 20 à 22 heures.
Lundi 17 mai, Marc est redescendu à 5000 m. pour accompagner un ami souffrant du mal des montagnes. Présent au camp de base intermédiaire, à 5800 m, un médecin russe a pu « examiner » le malade… par téléphone. Marc Batard s’est beaucoup fatigué lors de cette descente, mais il s’adapte très bien à la très haute altitude, contrairement à certains autres volontaires à l’ascension.
Marc devrait remonter au camp de base avancé à 6 400 m jeudi 20 mai et tenter l’ascension samedi 22 mai.


Plus d’infos


Le site de Marc Batard

Laisser un commentaire

1 + 16 =