Millet Ski Touring Courchevel : récap des 2ème et 3ème manches

Après les records de participation enregistrés sur les deux premières manches des Millet Ski Touring Courchevel, une petite accalmie a eu lieu le mercredi 9 janvier avec 75 skieurs alpinistes au départ de la 3ème étape en raison de la proximité des championnats de France ce week-end.

Cette montée s’est déroulée en mode hivernal avec du froid, de la neige et de fortes bourrasques de vent. Il fallait être courageux et motivé pour prendre le départ mais, comme chaque mercredi depuis le début de la saison, le parcours de cette épreuve de Vertical Race en ski alpinisme de 3,2km pour 500m D+ était préparé pour permettre aux participants d’effectuer de belles performances.

Une soirée sans record mais de beaux podiums avec la victoire d’Etienne Loisel du Caf Chambéry en 25min41s suivi par le rameur le plus titré de l’aviron Français Jean-Christophe Bette (médaille d’or aux Jeux Olympiques de Sydney en 2000 et 5 titres de champion du monde) en 26min36s et par Hugo Pellicier en 26min47s.

Chez les féminines, Catherine Juillaguet du club Courchevel Sports Outdoor pour sa première participation de la saison monte sur la première marche du podium en 31min23s devant Stéphanie Pommat (32min55s)et Laetitia Renard (38min27s).

Du côté du challenge ESF, l’école de ski de Courchevel Village s’est distinguée avec Nicolas Mater vainqueur chez les hommes en 29min43s et Pascale Gachet Mauroz en 39min48s chez les femmes.

Lors de la seconde manche, le 2 janvier, 131 personnes avaient choisi de débuter cette nouvelle année en ski de rando.

Un taux de participation surprenant en ce début de saison (146 coureurs la semaine dernière). Malgré le manque de neige, le parcours était magnifiquement préparé avec l’aide des Services Techniques et celui des Sports de la station. Un travail apprécié par l’ensemble des concurrents qui ont bouclé les 3,2km et 500m de dénivelé positif entre Le Praz et Courchevel 1850.

« La Trace », distinction ESF de ski alpinisme

A l’instar du ski alpin qui décerne les Chamois, Flèches et autres, et sous l’impulsion de James Gachet, directeur de l’ESF de Courchevel, le ski alpinisme dispose enfin de son insigne « La Trace ».

Une motivation supplémentaire et un nouvel objectif pour les participants des “Millet Ski Touring Courchevel” qui, au fil des mercredis ou des années pour les vacanciers, vont tenter de décrocher « La Trace »  Finisher, Bronze, Argent, Vermeil ou le graal d’Or en fonction des temps réalisés.

Lors de cette deuxième levée, 37 skieurs alpinistes se sont vus décerner la médaille d’Or en réalisant une performance inférieure à 33min30s : un chrono largement pulvérisé par les lauréats du jour Yoann Sert et Lorna Bonnel, membre de l’équipe de France Féminine de Ski-Alpinisme. Avec des temps respectifs de 23min26s et 28min23s, ils ont signé des records de base significatifs et s’emparent de la tête des classements généraux.

Sans démériter, Yoann Caillot en 24min26s et Adèle Milloz en 29min55s montent sur la 2ème marche suivis de Bastien Flammier (25min35s) et Stéphanie Pommat (32min10s).

La russe Ana Orlova termine avec la médaille de bronze en 58min13s accompagnée de ses moniteurs Angèle Clavet et Henri Thurier. Du côté du challenge ESF Lorna Bonnel, monitrice à l’ESF de la Toussuire, grâce à sa victoire, s’impose naturellement en tête du scratch tout comme Nicolas Mater de l’ESF de Courchevel Village en 30min40s chez les moniteurs.

Pour aller plus loin sur ce sujet

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.