Pourquoi le ski alpinisme est un sport complet ?

Le ski alpinisme est un sport complet qui rassemble dans une même discipline :

  • Les qualités du skieur de descente
  • Les qualités de l’alpiniste dès lors qu’il y a des passages techniques (crampons aux pieds, parfois des passages avec corde !)
  • Des techniques spécifiques : les “manips” qui permettent de passer de la position montée à celle de la descente et inversement
  • Des qualités de stratège : savoir choisir son itinéraire, gérer sa course, ses compagnons
    des qualités d’endurance : l’effort dure plusieurs heures, certaines sont plus longues qu’un marathon
  • Et enfin une certaine adaptabilité et résistance aux éléments naturels : froid, vent, humidité, terrain changeant

Mais il faut noter que ces qualités se retrouvent également de manière très générale dans le ski de montagne, qui empreinte à la randonnée pour la découverte de la montagne, à l’alpinisme pour les techniques de sécurité, au ski de fond pour le plaisir du geste à la montée et au ski de piste pour la technique de descente relève la FFME.

Quelle différence entre ski-alpinisme et ski de randonnée ?

De fait, le ski-alpinisme est le pendant “performance” de la discipline. Ce terme est utilisé pour la pratique en compétition mais aussi en terrain d’aventure, où les techniques de l’alpinisme sont déclinées au ski (orientation, couloir en crampon, sécurité sur glacier, passages techniques etc…)

Le ski de randonnée sera le terme retenu pour le pendant loisir de la discipline. L’itinéraire n’est pas balisé, le skieur de randonnée est autonome et apte à juger des conditions de la montagne pour savoir adapter son itinéraire et rebrousser chemin si cela s’avère nécessaire.

Pour aller plus loin sur le sujet

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.