Mini-interview : Daila Ojeda

Retour à Santa Linya. Après Chris Sharma, voici quelques mots échangés avec sa compagne Daila Ojeda. La canarienne a effectué fin février une des plus belles performances féminines de l’année 2010 en réussissant ‘Fish eye’, son premier 8c à Oliana. C’est au pied d’un de ses nouveaux projets, ‘Digital system’ qu’elle répond à mes questions. Interview improvisée. Merci une nouvelle fois à Laurent Triay pour nous offrir en exclu quelques clichés, dont certains sont pris sur le vif lors de l’essai victorieux.



 – Kairn : Félicitations pour ta voie « Fishe eye » à Oliana. Combien de temps a tu travaillé la voie ?
– Daila :
Avant tout, merci. J’ai travaillé la voie en tout 2 mois, surtout ce mois de février quand j’ai du vraiment du vraiment m’investir et me donner à fond. Car avant les conditions n’étaient pas bonnes, beaucoup de vent et de journées humides. A Noël, je n’ai pas eu beaucoup de temps pour essayer. A la fin, j’ai eu de la chance et j’ai pu le réaliser


– Kairn : « Fish eye » est une voie très longue (50 m), peux tu décrire le style ?
– Daila :
oui, une voie de 50 m qui arrive jusqu’en haut du mur, très physique et très technique. La première partie est plutôt physique, et la partie finale et technique en dalle. Dans cette dernière, il faut y aller tranquille en jouant sur l’équilibre, je suis tombée deux fois sur le dernier mouvement. Mais si tu y vas doucement et que tu y crois, au final ça fait.



– Kairn : Que vas-tu faire après ? « Digital system » (ndlr : 8c, à Santa Linya) ?
– Daila :
Oui J’ai essayé mais c’était mouillé tout l’hiver car il a plu beaucoup. Mais aujourd’hui je suis venu pour cette voie car elle est super et me motive beaucoup. Mais je ne sais pas si j’ai envie de faire quelque chose de difficile de nouveau, j’ai envie de grimper à vue et de me refaire plaisir rapidement en enchaînant de nouveau quelque chose.


– Kairn : Ton style d’escalade préféré ?
– Daila :
Je suis plutôt colos, mais ce que je préfère par-dessus mais c’est quand c’est un petit peu déversant avec des réglettes.



– Kairn : ton secteur préféré en Catalogne ?
– Daila :
Pour sûr Oliana. A cause du paysage, et puis il y a beaucoup de gaz dans les voies, c’est très long, avec un contact avec la nature particulier… Santa Linya me plait aussi car c’est un lieu très fanatique et c’est là qu’on se retrouve tous mais je préfère Oliana. Toutes les voies que j’ai fait à Oliana sont 5 étoiles, du 8a jusqu’au 8c que j’ai fait dernièrement. Définitivement Oliana.


– Kairn : Tu grimpes tout le temps dehors où ça t’arrives de faire de la salle pour progresser dans les voies en falaise ?
– Daila :
Dernièrement uniquement en falaise. Parfois quand j’ai une compète en Espagne je vais en salle mais jamais pour les projets. La salle ne me motive pas beaucoup, la falaise par-dessus tout.



– Kairn : Quels sont tes projets pour l’année en cours ?
–  Daila :
Oui, j’aimerai voyager un petit peu. On va en avril aux Etats-Unis, après je ne sais pas, revenir en Espagne. Un projet important, c’est de terminer la maison où nous vivons et de grimper avec les amis, aller à Rodellar,… Je n’ai pas de projet précis.


– Kairn : Un mot sur la France ?
– Daila :
Il me semble que quelques uns des meilleurs endroits pour grimper au Monde sont en France, notamment Céüse qui est de mes endroits favoris, que j’apprécie beeaucoup. Un des meilleurs sites du Monde. Il y aussi une nouvelle génération de grimpeurs français qui grimpent très fort. Et c’est toujours une motivation pour une fille.

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.