Mobile : place à la montagne

Le gouvernement veut mobiliser les énergies pour la couverture mobile des territoires ruraux et de montagne.


268 communes rurales et de montagne sont dépourvues aujourd’hui de toute couverture mobile.

Dans ces communes, les quatre opérateurs mobiles nationaux devront proposer un service de téléphonie et d’Internet mobiles fin 2016, ou au plus tard six mois après la mise à disposition d’une infrastructure (pylône et dalle).

Afin de répondre aux contraintes financières rencontrées par les collectivités et à l’urgence opérationnelle, le gouvernement a débloqué une enveloppe de 30 millions d’euros afin de prendre à sa charge, au bénéfice de ces communes, la construction de ces infrastructures destinées à accueillir les antennes mobiles des opérateurs.

La participation des communes se limitera à la mise à disposition de l’emplacement et au raccordement électrique, l’alimentation étant pris en charge par les opérateurs. Le coût pour l’Etat de cette prise en charge intégrale sera de 100 000 euros en zone rurale et de 130 000 euros en montagne pour chaque installation.

Au-delà de ce premier élan, les quatre opérateurs nationaux équiperont en Internet mobile, avant la mi-2017, plus de 2 200 communes rurales qui n’ont aujourd’hui accès qu’au seul service de téléphonie (2G). A la demande du gouvernement, l’ARCEP a mis en place un observatoire trimestriel permettant de suivre ce déploiement.

A lire

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.