Montagne-Alpes : Le réchauffement fragilise des secteurs entiers du Massif du Mont Blanc

Le réchauffement climatique touche le massif du Mont Blanc et affecte la pratique de la montagne. La réchauffement se traduit par une élévation des températures y compris nocturnes, par le recul du permafrost, secteur de la roche et du sol en permanence gelé.

Le phénomène touche toutes les Alpes. Il affecte le sol, et n’épargne pas les équipements: pylone refuges, et même certains secteurs des stations, explique Ludovic Ravanel, Guide de Haute Montagne, membre de la Compagnie des Guides de Chamonix, mais aussi chercheur au Laboratoire EDYTEM de l’Université de Savoie, qui intervient pour des recherches sur la station de Verbier dans le Valais ( Suisse), mais aussi dans des secteurs du Val d’Aoste. Le réchauffement oblige à une vigilance plus grande.

En savoir plus….

Laisser un commentaire

20 − six =