Montagne – Combien de kilomètres par semaine pour préparer un trail de plus de 80 k

Comparativement à la route, les distances proposées en trail paraissent démesurées, et elles le sont réellement. Pour faire face à cette escalade kilométrique, le premier réflexe est d’augmenter les distances à l’entraînement, mais est-ce la bonne démarche ?

Pour cela, nous devons répondre à 2 questions : comment améliorer l’endurance chez un athlète, et comment le préparer au mieux aux contraintes du trail ?

On ne raisonne plus en kilométrage mais en charge (volume, intensité, spécificité) et en contenu d’entraînement. Se préparer à une course de plus de 80 km avec des montées, des descentes, de la technicité, une météo changeante, de l’autosuffisance alimentaire…est fort différent de se préparer à une course linéaire sur la route. Il va falloir courir, certes, mais aussi croiser l’entraînement (vélo route, VTT, ski de fond, ski alpinisme…), faire du renforcement musculaire, du travail technique. Dans cette optique, la notion de kilométrage perd de son sens au profit d’une approche globale centrée sur l’amélioration de la motricité globale de l’athlète.

En savoir plus….

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.