Montagne – Coupe du monde de ski alpinisme : Première épreuve individuelle de la saison à Puy-Saint-Vincent hier

La coupe du monde de ski alpinisme 2015 débute par une belle présence française. La première épreuve de la saison a donné lieu à un scénario surprenant chez les hommes et très attendu chez les femmes.

Anton Palzer et Kilian Jornet - Photo @C Mansiot

Belle journée de printemps en plein hiver et une belle course

Un temps clément, des températures étonnamment chaudes pour la saison et de bonnes conditions de skiabilité, malgré le manque de neige de ce début de saison, grâce au travail des équipes du domaine skiable… Tout était réuni hier à Puy Saint Vincent pour une course de Coupe du monde, épreuve individuelle, particulièrement disputée.

De l’avis de tous, le parcours était intéressant, très rythmé. L’enchainement entre montées assez exigeantes et descentes techniques, du fait d’une neige particulièrement dure par endroit, a donné lieu à une course vraiment dynamique. Les crampons étaient d’ailleurs obligatoires sur une des 3 parties à pied du parcours.

Côté résultats, les français ont été au rendez-vous. Seul Mathéo Jacquemoud, contraint de renoncer à prendre le départ du fait d’une bronchite, ne sera pas de la partie.

Arrivée Anton Palzer - Photo @A Beaute

Un palmarès masculin bousculé par la disqualification de Kilian Jornet

Chez les hommes, la disqualification de l’espagnol / Catalan Kilian Jornet suite à une erreur d’itinéraire en toute fin de parcours a créé la surprise.

En effet, alors que Kilian et l’allemand Anton Palzer avaient mené toute la course en tête, l’écart s’est resserré en fin de parcours et les arêchois William Bon Mardion et Xavier Gachet sont revenus au plus près des premiers. Juste avant d’entamer la dernière descente, Kilian Jornet se détache et s’élance vers la ligne d’arrivée. Mais lui qui n’avait pu reconnaître le parcours la veille, se trompe et sort de l’itinéraire balisé.

Cruelle erreur qui lui vaudra une disqualification.

Robin Gaydon - Photo @C Mansiot

Derrière lui ses concurrents filent vers la ligne d’arrivée.

Anton Palzer finit premier en 01h21’26 ». Une belle victoire pour ce tout jeune homme de 21 ans qui s’était déjà fait remarquer la saison dernière en remportant deux médailles d’or aux Championnats d’Europe et Championnats du Monde et qui avait terminé 6ème du classement général de la Coupe du Monde 2014.

C’est un début de saison prometteur, avec cette victoire pour sa première course en catégorie sénior.

Derrière lui Xavier Gachet créé la surprise en montant pour la première fois sur un podium à 25 ans. Il arrive quelques secondes seulement derrière l’allemand avec un temps de 01h21’29 ». Dès le départ, Xavier s’est senti en confiance. Il se rapprochait des meilleurs depuis quelques saisons mais c’est la première fois qu’il se place dans le groupe de tête dès le début de course.

Suite à la disqualification de Kilian Jornet, c’est William Bon Mardion qui prend la 3ème place sur le podium avec un temps de 01h22’04 ».

L’italien Matteo Eydallin et le suisse Martin Anthamatten prennent respectivement la 4ème et la 5ème

La suprématie de Laetitia Roux se vérifie une nouvelle fois chez les femmes

Ici, pas de surprise puisque Laetitia Roux remporte la victoire en 01h28’26 »avec une belle avance de près de 3′ sur sa compatriote Axelle Mollaret. Elle aura mené toute la course en tête et s’est sentie particulièrement en forme. Après sa récente victoire aux Championnat de France de Vertical Race à Méribel, Laetitia conforte donc sa supériorité sur ses concurrentes en ce début de saison.

Axelle Mollaret prend la deuxième place en 01h31’17 », remportant ainsi du même coup la première place en catégorie espoir et la seconde en se

Un beau doublé pour les françaises.

L’écart se creuse ensuite et c’est la suissesse Jennifer Fiechter qui prend la seconde place de la catégorie espoir et la troisième en senior avec un temps de 01h36’11 ».

On retrouve une française, Valentine Fabre, en 4ème place et l’espagnole Claudia Galicia Cotrina est 5ème.

Chez les concurrentes féminines, la question que chacun se pose est de savoir qui pourra concurrencer

Laetitia Roux tant elle paraît inatteignable. Elle est en passe de devenir la championne de ski-alpinisme la plus titrée au monde !

Catégorie Junior : la relève serait-elle italienne ?

Ce sont deux jeunes italiens qui remportent cette course individuelle. Davide Magnini monte sur la 1ère marche du podium et finit sa course en 01h19’18 ». Son compatriote Valentino Bacca finit sur un temps de 01h22’18 ». Le français Simon Bellabouvier prend la 3ème position (01h22’41 »).

Chez les jeunes femmes, victoire pour Giulia Compagnoni de l’équipe italienne. Elle finit sur un temps de 01h18’26 ». Alba De Silvestro, encore une italienne, monte sur la deuxième marche du podium en arrivant 2 minutes derrière Giulia (01h20’27 »). Une belle remontée pour Alba, partie avec un peu de retard suite à un problème technique semble-t-il.

Sophie Mollard, l’athlète française du club d’Arêches Beaufort, décidément bien représenté sur cette compétition, prend la 3ème place en 01h21’29 »

Les parcours de la course individuelle :

Parcours Sénior homme : 1580 m. dénivelé

Parcours Sénior femme : 1500 m. de dénivelé

Parcours Junior homme : 1500 m. de dénivelé

Parcours Junior femme : 1050 m. de dénivelé

Laisser un commentaire

13 + 18 =