Montagne – Décès en service de la première garde-monitrice du Parc de la Vanoise

Première femme garde-moniteur du Parc national de la Vanoise en 1982, Roselyne Anselmet, 55 ans, est décédée samedi dernier, suite à une chute lors d’un comptage de faune sur le secteur de Haute Maurienne. Originaire de Bonneval-sur-Arc, elle en connaissait les moindres recoins, mais elle a dévissé dans une pente raide, chutant d’une centaine de mètres. Transportée par le PGHM, elle a succombé à ses blessures. Montagnarde expérimentée, skieuse aguerrie, discrète et faisant preuve d’une grande serviabilité, Roselyne Anselmet était appréciée de tous ses interlocuteurs, alpagistes, guides, accompagnateurs, gardiens de refuges ou encore membres du PGHM. Sa disparition rappelle que travailler en milieu montagnarde n’est pas toujours sans risque, même plus les plus aguerris de ses spécialistes. En cinquante années d’existence du parc, ce décès est le quatrième d’un agent en service.

Actumontagne s’associe à la peine de la communauté du Parc national de la Vanoise et à celle de sa famille et de ses proches.

Les obsèques de Roselyne Anselmet auront lieu demain mercredi 27 août à 10h en l’église de Bonneval-sur-Arc.

Source

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.