Montagne-Himalaya : Le plateau tibétain, enjeu sismique

Les scientifiques multiplient les études sur la région après le tremblement de terre du Sichuan, qui a fait 70.000 morts en 2008.

Les enfants apprennent à l’école que l’Himalaya résulte de la collision de deux plaques tectoniques, celles de l’Inde et de l’Asie. La croûte terrestre est couverte de ces plaques rigides, mouvantes, sur un manteau plus malléable. Les géophysiciens s’intéressent à la dynamique de cette région, en particulier depuis qu’un violent tremblement de terre a secoué la province du Sichuan (Chine) en 2008, faisant plus de 70.000 victimes.

Récemment, une équipe internationale (l’Académie des sciences chinoise, les universités de Penn State aux États-Unis, de Potsdam en Allemagne et de Waikato en Nouvelle-Zélande) a publié ses travaux sur la formation de la partie orientale du plateau tibétain dans la revue britannique Nature Geosciences. Selon cette étude, ce massif se serait formé en deux phases distinctes. La première il y a 25 à 30 millions d’années alors que la seconde, plus récente, date de 10 à 15 millions d’années.

En savoir plus….

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.