Montagne – Session ski en Nouvelle Zélande

Selon Wikipedia : ‘Les Alpes du Sud de Nouvelle Zélande sont une chaîne de montagnes située sur la partie occidentale de l’île du Sud en Nouvelle-Zélande. Elles forment une limite naturelle dans le sens de la longueur de l’île du Sud. Le mont Cook (Aoraki en langue Maori) est le point culminant à 3 754 m d’altitude. Il y a dans la chaîne de montagnes 16 autres sommets de plus de 3 000 m d’altitude. Les parcs nationaux occupent une part importante du massif, les principaux sont : le parc national de Westland Tai Poutini, le parc national du mont Aspiring et le parc national Aoraki/Mount Cook. Les Alpes du Sud comptent quelque 360 glaciers, le plus large étant le glacier Tasman qui s’étend sur 29 kilomètres1. Les Alpes du Sud ont été nommées ainsi par le capitaine Cook le 23 mars 1770 qui souligna leur « hauteur prodigieuse »2. Elles avaient été repérées auparavant par Abel Tasman en 16423, qui avait déjà noté leur élévation impressionnante. Du point de vue géologique, les Alpes du Sud se situent sur une faille à la limite de plaques, et fait partie de la ceinture de feu du Pacifique. La faille alpine est apparue il y a 25-30 millions d’années, conséquence de la subduction de la plaque pacifique sous la plaque australienne4. L’élévation des Alpes du Sud se poursuit sous l’effet de la pression tellurique, ce qui peut provoquer également des tremblements de terre. Mais cette croissance est annihilée par une forte érosion. Elles ont servi de décor à l’adaptation cinématographique Le Seigneur des anneaux par Peter Jackson du roman homonyme.’

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.