Montagne -Ski alpinisme : Alexis Sevennec et Laetitia Roux remportent l’or aux jeux mondiaux militaires.

Les Jeux mondiaux millitaires d’hiver qui se déroulent cette semaine à Annecy réunissent nombre des meilleurs spécialistes des sports d’hiver à l’image de Tessa Worley ou Martin Fourcade issus des rangs de l’armée française ou de la gendarmerie. Les jeux mondiaux sont l’équivalent des Jeux Olympiques et réunissent les athlètes issus des rangs des armées d’une quarantaine de pays.

Ce sont les pentes du Brévent qui accueilli mardi 26 février 2013 l’épreuve individuelle (le relais aura lieu jeudi aux planards à 19h). Un parcours concocté par Patrick Rassat et tracé avec les renforts de l’EMHM, de l’ENSA et de la FFME. Un tracé très technique qui a du être allégé d’une montée à cause du brouillard et de grosses boules de neige durcies rendant un premier couloir assez compliqué. Mais les 1360 mètres parcourus ont permis aux meilleurs de s’affronter…

Laetitia Roux s’imposent comme à son habitude, avec une large avance sur Gloriana Pellissier (ITA) et Valentine Fabre qui s’offre une superbe médaille de bronze.

Chez les garçons, la bagarre est plus âpre : Alexis Sevennec et Matéo Eydallin sont au coude à coude toute la course.

En savoir plus……

Et comment s’est déroulée la course relais ?

Laetitia : Le format était particulier : nous étions en équipe de deux, et il s’agissait de réaliser plusieurs boucles identiques de 180m de dénivelé positif (environ 10min). C’est une distance très difficile car relativement courte mais pourtant très éloignée d’un sprint, où l’effort est très violent: le coeur, les poumons et les muscles fonctionnent à 300%. En équipe avec Valentine Fabre, nous étions les favorites, mais une course n’est jamais jouée d’avance. A la fin de la première boucle nous avions 50′ d’avance sur les Italiennes. Et au final, notre équipe a bien fonctionné puisque nous remportons très largement l’or dans une ambiance hivernale.

Alexis : Pour le relais, j’étais associé à un ‘Monsieur’ dans le milieu : Tony Sbalbi. Aujourd’hui vétéran,il reste bien présent dans la compétition. C’était très sympa, cette équipe qui mêlait deux générations différentes ! Nous savions qu’il serait dur d’aller chercher les deux équipes italiennes, mais nous nous sommes bien battus! Alors, même si j’avoue que j’aurai pu espérer mieux, nous sommes tout de même sur le podium. Sans compter que ce type de course est vraiment sympa et intense, on y partage beaucoup d’émotions avec son coéquipier.

En savoir plus….

Tous les parcours et les résultats des jeux mondiaux militaires

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.