Neige et montagne. « L’équilibre de L’ANENA est fragile » d’après son directeur


Elle est comme beaucoup d’autres confrontée à la baisse des subventions de l’Etat. L’ANENA, l’association Nationale pour L’Etude de la Neige et des Avalanches basée à Grenoble a décidé de faire appel au financement participatif pour mener à bien de nouveaux projets.

L’ANENA a été créée en 1971, un an après la dramatique avalanche du 10 février 1970 qui avait fait 39 morts à Val d’Isère. Depuis 45 ans, l’association oeuvre pour former et sensibiliser aux risques d’avalanche.

Chaque année en France, 30 personnes meurent dans des avalanches.

Touchée par la baisse des subventions elle aussi, l’ANENA a décidé de lancer un appel aux dons via une plateforme de financement participatif sur son site. Elle a déjà récolté 12.000 euros sur les 60.000 nécessaires pour monter ses projets.

« Notre équilibre est fragile », explique Dominique Létang, le directeur de l’ANENA. « Il faut absolument qu’on change de modèle économique, c’est pourquoi on a lancé cette première campagne ».

La vocation de l’ANENA, former et sensibiliser tous ceux qui pratiquent la montagne. L’argent récolté permettra de créer un site dédié pour auto-évaluer ses connaissances. En fonction des résultats, les personnes seraient redirigées vers une formation ou des tutoriels.

Lire l’article


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.