Photos de chasse de Luc Alphand, réactions

La publication des photos de chasse de Luc Alphand ont créé une vague impressionnante de réaction sur internet.
Il s’agît depuis le début de kairn.com de l’une des news les plus likée et partagée (plus de 10 000). Reprise un peu partout sur FB et sur le web, elle a même finit par saturer notre serveur.

Un faux profil de Luc Alphand sur FB est devenu un véritable défouloir de haine et d’insultes et les différents homonymes de Luc Alphand ont mis leurs profils en accès privé pour ne pas êtres attaqués.

Cela nous interpelle quelque peu car cette news qui se voulait anecdotique dans la ligne éditoriale de kairn a finalement généré un véritable tsunami de réactions allant jusqu’aux menaces de mort.

Est-ce comme l’évoque Fredi Meignan, président de Mountain Wilderness, parce Luc Alphand “était lié à la montagne, à la neige, a une certaine pureté. Tout cela a été salit et c’est peut-être ce  qui a entraîné tant de réactions.”

Un groupe de soutien a Pascal Olmeta et Luc Alphand a même été créé sur FB (avec 23 membres…)

Pascal Olmeta a lui fait appel à un droit de réponse sur Sport.fr qui donne une autre vision de ces photos et peut amener a repenser quelques peu les réactions à chaud.

Les photos ont quand à elles été retirées du site de l’organisateur de ces chasses.

Reste que ce n’est visiblement pas la chasse en elle même, ni sa légalité qui semble mise en cause. Pour Arnaud Petit : “Cela dépasse le cadre d’être pour ou contre la chasse. D’ailleurs je respecte les passions de chacun, les cultures de pratiquer la montagne sont tellement diverses. Mais s’afficher comme ça devant des animaux sauvages majestueux c’est juste pathétique.”
Et pour Christophe Dumarest : “je trouve ça choquant et débile! Traquer un chamois ou un cochon pour le manger c’est défendable, un ours j’suis pas sûr...”

Une chose est sûr, les groupes de fans de Luc Alphand sur FB ont perdu nombre de leur membres et une page s’est définitivement tournée pour lui.

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.