Nous sommes tous « Charlie », pour la liberté d’expression

Il n’est pas dans nos habitudes de nous exprimer sur le sujet de la liberté d’expression et encore moins pour défendre une publication. Mais le drame qui a frappé Charlie Hebdo ne peut pas nous laisser insensible. Des journalistes sont morts, ont été assassinés, pour avoir voulu défendre leur droit à la liberté d’expression.

Cette liberté fondamentale ne se discute pas, ne se négocie pas. Elle est totale ou elle n’est pas. Et pourtant, de nombreux organes de presse font l’objet de pressions de tel ou tel mouvement pour tenter d’imposer leur point de vue. Kairn.com n’échappe pas à ce phénomène dont les origines sont parfois inattendues.

Que nous partagions ou non les idées de Charlie Hebdo, c’est le principe de la liberté qui est attaqué. Cette liberté nous devons la défendre par tous les moyens, que les propos et les idées exprimés plaisent ou non.

Pour cette raison, Kairn.com se sent, plus que jamais, solidaire de ces 10 journalistes morts et plusieurs autres blessés pour ne pas avoir voulu céder à la pression. C’est notre liberté à tous que certains individus ont voulu assassiner. Il nous appartient de résister tous ensemble.

Aujourd’hui, nous sommes tous « Charlie ». Nous ne laisserons pas tuer la liberté.

Nos pensées vont aux familles, aux proches et amis des 10 journalistes de Charlie Hebdo et des 2 policiers morts en voulant protéger la liberté d’expression.

Nous invitons nos lecteurs à participer à la minute de silence prévue ce jour à midi et aux manifestations prévues aujourd’hui et les jours suivants pour défendre la liberté d’expression.

Le combat pour la liberté d’expression se poursuit ! Ne cédons pas.

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.