‘Objectif zéro pesticide dans nos villes et villages du Luberon’ : formations à Gargas et La Bastidonne

«  Objectif zéro pesticide dans nos villes et villages du Luberon » : formations à Gargas et La Bastidonne Dans le cadre de l’opération « Objectif zéro pesticide dans nos villes et villages du Luberon », le parc naturel régional du Luberon poursuit son cycle de formations à destination des élus, techniciens et entreprises du paysage de son territoire.

La troisième session de formation intitulée « La protection biologique intégrée dans les espaces verts »  aura lieu :
• le 13 septembre à Gargas (nord Luberon)
• et le 22 septembre à La Bastidonne (sud Luberon).

Le parc naturel régional du Luberon est engagé aux côtés de l’Agence de l’eau Rhône-Méditerranée-Corse dans un programme de réduction de l’usage des pesticides à destination des collectivités de son territoire. Un audit est en cours auprès de 45 communes du territoire, accompagné par un cycle de formations destinées aux élus et agents applicateurs.

La troisième session sur la protection biologique intégrée dans les espaces verts s’articule en deux séquences (de 9h à 17h) :
• le matin : connaître la démarche de la protection biologique intégrée ainsi que les techniques alternatives à la lutte chimique contre les insectes dits « ravageurs » ;
• l’après-midi : présentation des méthodes de lutte biologique (piège à phéromone, auxiliaires utilisables, insecticides biologiques…)  et retour d’expérience d’une collectivité engagée dans la démarche. 

« Objectif zéro pesticide » vise à apporter une meilleure information aux utilisateurs de produits phytosanitaires et à les accompagner pour aboutir à un changement de pratiques et à une réduction de l’usage des pesticides dans les espaces verts, la voirie et les cimetières.

La réduction de l’usage des pesticides, destinés à l’entretien des espaces verts et des voiries communales, est un enjeu important pour la préservation de notre ressource en eau. Les produits utilisés en « zones non agricoles » sont responsables de près de 30 % de la pollution des eaux par les pesticides.

Utilisés sur des surfaces imperméables ou à proximité de l’eau, les désherbants vont directement contaminer les rivières et les nappes phréatiques, lors des précipitations. Le programme des prochaines sessions à Gargas et à La Bastidonne :
• aménagements et conception durable des espaces publics, les 8 et 9 novembre 2011
• organiser le changement des pratiques : la gestion différenciée et le plan de désherbage, les 6 et 8 décembre 2011

Laisser un commentaire

dix + 8 =