Oh Eun-sun au centre des critiques



Alpiniste réputé Juanito Oiarzabal (23 ascensions de sommets de plus de 8000m) a exprimé toute sa colère sur les ondes de Radio Euskadi, à la suite de la mort de son compatriote Tolo Calafat, victime d’un oedème cérébral lors de la descente de l’Annapurna. « Nous aurions pu sauver la vie de Tolo » a-t-il expliqué, regrettant « le manque de solidarité des alpinistes ». Oiarzabal a notamment accusé la Sud-coréenne Oh Eun-sun, présente sur les mêmes pentes au moment de l’accident et qui revendique depuis le fait d’être devenue la première femme à avoir conquis les 14 sommets de plus de 8000m de la planète.


« Avec 5 millions de budget, elle n’a pas apporté un putain de mètre de corde. Nous avons même proposé 6000 euros à chacun de ses sherpas pour qu’ils viennent au secours, mais en vain. » Mercredi, il avait déjà déclaré sur d’autres ondes : « Elle n’a collaboré en rien, elle n’a rien fait, parce que selon elle ce n’était pas de son ressort ». Une grosse ombre de plus sur la performance et sur les méthodes d’Oh Eun-sun, particulièrement contestée dans le monde de l’alpinisme.

Source
Le site de Juanito

Laisser un commentaire

6 − deux =