On a lu : ‘On ne peut pas prier pour la pluie et se plaindre quand on est mouillé’

Tout le monde connaît cette petite histoire sur des ‘gens des plaines’ qui viennent s’installer en montagne et découvrent les plaisirs, mais aussi les contraintes de vivre en montagne.

C’est un peu l’histoire qui est arrivé à Simon Collins. Jeune, anglais, financier à La City, il a le plus les qualificatifs du ‘monchu’ que celui du vieux montagnard. Mais c’est avec une grande ouverture d’esprit que Simon va venir s’installer en montagne, dans le Beaufortain. C’est ce qui va lui permettre de comprendre un monde bien loin de la capitale anglaise, mais qui, quand on prend le temps de le connaître révèle toute sa logique, sa vérité crue, son caractère entier.
‘La montagne n’est ni bonne ni mauvaise, elle est’ et elle forge les paysages comme les hommes.

Avec humour, Simon nous raconte comment il a apprit a connaître ce monde jusqu’à l’intégrer. Faire partie du ‘nous’ qui s’oppose aux autres’ quand on est anglais n’était pas chose facile, et Simon en sera changé à jamais. 

Feuilleter un extrait

Interview de Simon Collins

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.