«On ne pourra bientôt plus grimper sur l’Everest»

Le sherpa le plus célèbre redoute que le réchauffement climatique ne rende bientôt l’escalade du Toit du Monde impossible.

Apa Sherpa se dit bouleversé par les changements climatiques qu’il constate sur le Toit du Monde. «Les flancs du mont Everest manquent de neige», a déclaré au Himalayan Times ce Népalais considéré comme le sherpa plus célèbre en vie. «Quand j’ai escaladé pour la première fois cette montagne en 1989, la neige et la glace recouvraient tout au-delà de 5000 m d’altitude. Maintenant, par endroits, on marche sur de la roche.»Selon Apa Sherpa – le seul homme à avoir grimpé 21 fois au sommet de l’Everest – cette fonte de la glace est due au réchauffement climatique. «Un phénomène qui devrait d’ailleurs s’accentuer ces prochaines années à en croire les scientifiques. Et, si leurs prédictions sont exactes, il sera bientôt impossible d’escalader cette montagne.»

Plus d’infos

L’Everest depuis les lacs de Gokyo (Photo courtoisie de Blair Falahey)

Laisser un commentaire

trois × 1 =