Ours, loup, lynx, une protection institutionnalisée de faune et de la flore – La convention de Berne

Le loup, l’ours et le lynx français bénéficient de textes sur la protection des espèces.

5000 espèces animales figurent sur la liste composée par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (Cites). La Cites est née en 1973. Depuis, de nombreuses espèces ont été inscrites sur cette liste qui, faute de protection, risquent de la transformer en une longue chronique nécrologique.

La convention de Berne, entrée en vigueur en 1982, a permis d’aider à la réintroduction du loup, du lynx ainsi qu’à celle de l’ours.

Les pays signataires de cette convention s’engagent à prendre des mesures pour protéger leur patrimoine naturel. Il est notamment prévu que « les parties contractantes prennent les mesures nécessaires pour maintenir ou adapter la population de la flore et de la faune sauvages à un niveau qui correspond notamment aux exigences écologiques, scientifiques et culturelles, tout en tenant compte des exigences économiques et « récréationnelles » et des besoins des sous-espèces, variétés ou formes menacées sur le plan local ».

En savoir plus….


 

Laisser un commentaire

1 × trois =