Pays Toy dans les Pyrénées : L’ours mort ou vif !

Un ultimatum vient d’être lancé à l’Etat par les éleveurs du Pays Toy dans les Hautes-Pyrénées. A partir d’hier soir 19h, le Préfet dispose de 48h pour retirer l’ours. « Passé ce délai s’il n’est pas retiré, tout sera mis en œuvre pour l’abattre » nous a dit hier soir un responsable de l’élevage du canton de Luz. Et de préciser : « s’ils le retirent ce n’est pas pour aller le mettre chez le voisin ».

…….
Non seulement l’Etat n’a tenu aucun de ses engagements pris l’an dernier mais voici l’ours qui profite que tous les éleveurs sont occupés en vallée à sauver des eaux des personnes, des maisons, des praires, des exploitations. Impossible pour eux d’être partout à la fois. Bien sûr, les écologistes auxquels beaucoup impute la responsabilité des inondations, diront qu’ils sont mauvais berger parce qu’ils ne sont pas à côté de leurs troupeaux. Rengaine classique difficilement acceptable dans les conditions actuelles où se nouent de véritables drames. « Pendant toutes ces inondations on (gardes du parc et agents de l’ONCFS) pour venir nous aider » nous dit-on en cœur à Luz. « Et maintenant l’ours s’y met. Qu’ils le retirent si non on le flingue ». Voilà une affirmation claire. Une menace.
…..
Il faut constater que l’Etat n’a jamais été en capacité d’assurer la protection des troupeaux. Si non, ça se saurait depuis très longtemps. Par contre, « tout propriétaire ou fermier peut repousser ou détruire, même avec des armes à feu, mais à l’exclusion du collet et de la fosse, les bêtes fauves qui porteraient dommages à ses propriétés » (Article L427-9 du Code de l’Environnement)
……

Le ton n’est plus aux réunions. Ils sont déterminés et « se moque des élucubrations des écologistes ». Reste à voir ce qui se passera dimanche soir. Mais il est probable que ce ne sera pas public. Lorsque l’un me dit : « Toi, tu ne viens pas avec nous pour faire la photo. Tu restes à Tarbes pour raconter la suite ». Dont acte. Attendons. Mais cette fois, ils sont beaucoup plus déterminés que les précédentes et nous pourrions bien être les spectateurs passifs d’une vraie chasse à l’ours.

En savoir plus…..

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.