Pierre Duroché réussit un vieux projet de Fixin, Spinelles, 8c+

Le grimpeur-vigneron bourguignon Pierre Duroché, de retour d’une séjour bloc à Bishop (Californie) a profité du rappel de force pour réaliser d’un vieux projet de la falaise de Fixin (à côté de Dijon) : ‘Spinelles’, 8c+. Voici le commentaire de l’intéressé à l’attention des futurs répétiteurs de cette voie qui s’annonce peu commode :

‘C’est une voie très bloc, on commence par une section en 7C+/8A bloc en 4 mouvements sur micro-réglettes. Après petite section rapide sur 7 grands mouvements, difficile à côter mais très en fermeture de biceps. on se cogne un autre crux autour du 7C bloc, un grand jeté à partir de deux réglettes sur un plat fuyant : très dur à appréhender après avoir enchainé le début. La fin se compose d’une vingtaine de mouvements. La voie est peu déversante, 4 mètres d’avancée pour 20 mètres de grimpe.
J’ai mis environ 15 séances. Les premiers essais datent de l’an dernier après que j’ai enchainé ‘High voltage’ (ndlr : le 9a que Pierre a proposé l’an dernier sur la même falaise, répété par Brendan Pacquentin). La cotation est très subjective mais puisqu il faut en mettre une alors 8c+ semble être la plus juste en attendant une quelconque répétition. D’ailleurs la voie est annoncée un peu dans cet objectif : que quelqu’un la répète. A comparer avec d’autre 8c (‘Thé au miel’ au Saussois en autres) c’est vraiment une autre difficulté. Pour moi gestuellement j’adore, c’est vraiment en plein dans mon style de grimpe. Il y a quelques prises de taillées, mais bon…’

Pierre Duroché savoure sa dernière réalisation avec un Gevrey-Chambertin Grand cru

photo de courtoisie : Vins Duroché

 

Laisser un commentaire

16 + deux =