Polaire ou doudoune, comment choisir sa seconde couche ?

Doudoune fine et compacte.

Partir en rando ou en promenade en étant sur d’apprécier tous les instants exige de votre part une petite préparation. A commencer par savoir comment vous allez vous habiller. Et quand les températures baisses, avec l’arrivée de la soirée ou la montée en altitude, vient toujours le moment ou il faut se couvrir.

Alors, comment choisir entre une veste polaire et une doudoune, quels sont les avantages et les inconvénients des deux produits ? Le point en quelques lignes.

La Polaire

La veste polaire, le plus souvent équipée d’une fermeture éclair, est réalisée en matière synthétique. Si à ces débuts la coupe était très large, si les couleurs étaient très (trop) vives, désormais tout cela est quelque peu rentré dans l’ordre.

Polaire softshell.

Les textiles dits polaires sont des textiles synthétiques isolants constitués de polytéréphtalate d’éthylène (PET) et d’autres fibres synthétiques. L’un des premiers textiles de la sorte a été fabriqué en 1979 par l’entreprise Malden Mills (désormais Polartec LLC).

Quels sont les avantages du textile polaire ?

La grand avantage de la matière polaire, c’est qu’il est possible de la porter à même la peau, sans première couche. Pourquoi ? Parce que le textile polaire a une couche douce et respirante. En clair, le textile polaire rassemble les propriétés de la laine, sans la lourdeur de cette dernière.

Autre avantage, les vêtements en matière polaire sèchent rapidement. Et ils peuvent être fabriqués à partir de PET recyclé, ce qui est assurément un bon point écologique ! Enfin, le prix des vêtements en matière polaire à largement baissé ces dernières années. Au point de devenir carrément bon marché.

Quels sont les inconvénients des polaires ?

Les textiles polaires accumulent l’électricité statique. Conséquence : la poussière et les poils d’animaux sont irrémédiablement attirés par cette matière. Et en fonction de la qualité du tissu, il peut être amené à boulocher très vite. Et contrairement à la laine, la matière polaire est hautement inflammable.

Surtout, quand les polaires ne sont pas fabriquées avec des matériaux recyclés, ce sont des dérivés du pétrole qui sont utilisés, et ces dérivés ne sont pas renouvelables.

La doudoune en duvet

Ces doudounes matelassées sont garnies de plumes de canards et/ou d’oies. Les premiers modèles ont été créés à la fin des années 1930 par l’Américain Eddie Bauer, et ce avant d’être adopté par l’armée américaine, et plus généralement les chasseurs et les pêcheurs.

Quels sont les avantages de la doudoune en duvet ?

Les doudounes en duvet sont particulièrement chaudes et isolantes. Pourquoi ? parce que les plumes des animaux utilisées pour garnir ces vêtements les isolent (et donc nous isolent) du froid en emprisonnant l’air.

Quels sont les inconvénients de la doudoune en duvet ?

Une doudoune mouillée, et c’est la catastrophe. Les plumes se collent les une aux autres à l’intérieur du tissu, et cela met très très longtemps à sécher. Au point parfois de moisir. Il faut donc veiller à ce que le produit soit traiter en amont avec un produit déperlant, ou bien voir s’il est possible de la faire soi même.

La doudoune en synthétique

La doudoune synthétique est la nouvelle tendance. Ces produits contiennent des fibres de polyester très fines et tissées très serrées. Et ce de manière à former un simili-duvet. Et cette couche va créer des poches d’air à l’intérieur de la doudoune et isoler du froid.

Quels sont les avantages de la doudoune en synthétique ?

De très nombreuses marques de vêtement proposent désormais des doudounes en matière synthétique. Pourquoi ? Parce que cela permet de proposer des produits beaucoup plus fins, et compactables, que les doudounes en duvet. Oui, c’est nouveau. Par le passé, les doudounes en matière synthétique étaient plus lourdes que celles en duvet, et avaient des dimensions semblables. C’est fini.

Quels sont les inconvénients de la doudoune en synthétique ?

Les doudounes en synthétiques ne sont pas aussi isolantes et chaudes que les doudounes en duvet. Donc plus vous montez en altitude (ou en longitude !) plus vous aurez besoin d’une doudoune en duvet naturel. Mais il faut admettre que dans de très nombreuses situation, surtout en situation de mobilité, la doudoune synthétique convient très bien.

Alors, comment se décider pour choisir entre une polaire ou une doudoune ?

Le duvet naturel est très léger, plus compressible que la polaire (mais moins que la polaire synthétique “nouvelle façon”) et le plus chaud de toutes les techniques présentées ici. Reste que la doudoune en duvet coûte bien plus cher que la polaire ou le synthétique. Et en cas de pluie, c’est compliqué. A privilégier donc par temps sec.

La doudoune synthétique est donc moins chère que la doudoune en duvet et sèche plus vite (donc une doudoune en synthétique se prêtera à un temps plus humide). Mais cette matière sera moins respirante que celle en duvet.

Enfin, le textile polaire est douce et respirante, tout en séchant vite, et en étant moins chère. Elle est cependant moins chaude qu’une doudoune, et donc moins performante face aux basses températures. Surtout qu’elle sera plus encombrante dans un sac qu’une doudoune.

Pour aller plus loin

ad NCV

1 COMMENTAIRE

  1. Pour moi le critere est surtout la place dans le sac à dos
    Une doudoune se compresse… ce qui n’est pas le cas des doudoune…

    J’aurais apprécié avoir une analyse axé rapport place / chaleur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.