Pourquoi les Championnats du monde d’escalade 2016 ont lieu à Paris ?

Après les Championnats d’Europe en 2008 et les Championnats du monde 2012, la FFME réinvestit cette année l’AccorHotels Arena pour organiser les Championnats du monde d’escalade 2016. L’occasion de demander à Pierre-Henri Paillasson, directeur général et directeur technique national de la FFME, à Pierre You, président de la FFME et à Marco Scolaris, président de l’IFSC : « pourquoi on remet ça ? »

« Il y a plusieurs raisons qui ont motivé cette nouvelle candidature. Mais je crois que ce qui a décidé l’ensemble des acteurs à remettre le couvert, c’est que ça s’est vraiment bien passé en 2012. Et que sincèrement, la fête a été belle ! », assure Pierre-Henri Paillasson. Une vision que partage Pierre You : « nous avons organisé la plus belle compétition d’escalade au monde en 2012, on n’avait qu’une hâte depuis : faire encore mieux ! »
Evidemment – vous vous en doutez – une fédération ne se lance pas dans une aventure telle que l’organisation d’un championnat du monde simplement parce que le moment est agréable. La démarche s’inscrit bien dans une logique de développement de la discipline à l’échelle internationale.

Faire un pas de plus vers l’olympisme
Vous avez sûrement saisi l’idée soutenant ce raisonnement : un Championnat du monde réussi est un argument de poids en faveur de l’escalade de compétition. Et donc une belle vitrine pour la discipline dans la perspective de l’accession au programme olympique des JO de Tokyo en 2020.
« Un Championnat du monde réussi et spectaculaire est un des meilleurs arguments en faveur de notre candidature. Bercy a parfaitement rempli ce rôle en 2012. Je n’ai aucun doute sur le fait que l’ensemble des équipes de la FFME qui participeront à l’organisation de la prochaine édition parviennent à remplir à nouveau cette mission », conclut Pierre-Henri Paillasson. Un avis encore une fois partagé par le président de la FFME : « c’est une année décisive dans la course à l’olympisme. Cela a beaucoup de signification pour la France, une des nations historiques de l’escalade en première ligne sur la scène internationale de la discipline, d’accueillir le sommet mondial de l’escalade. »

Une organisation en collaboration étroite avec la Fédération internationale
Dans son action, la FFME peut compter sur le soutien indéfectible de l’IFSC, la Fédération internationale d’escalade. « Quatre ans après le succès des Championnats du monde qui se sont tenus à Paris Bercy en 2012, l’escalade fait son retour en 2016 dans l’écrin entièrement rénové de l’AccorHotels Arena. Alors que l’escalade attend la confirmation de sa sélection aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 – la liste des sports/événements sélectionnés sera annoncée en août 2016 – cet événement international majeur apparait comme le point d’orgue d’une année exceptionnellement riche. Un événement unique par sa taille et sa mise en scène qui mettra en lumière les meilleurs »

Source

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.