Première mondiale dans la cordillère Darwin

Un groupe de six alpinistes de l’armée française ont signé une première mondiale en réussissant la traversée intégrale de la cordillère Darwin, dans l’extrême-sud du Chili.

‘Pour la communauté mondiale des alpinistes la cordillère Darwin est considérée comme l’une des chaînes de montagne les plus difficiles au monde’, souligne le capitaine Lionel Albrieux qui commandait l’expédition. Les six hommes du Groupe Militaire de Haute Montagne (GMHM) de Chamonix étaient arrivés par bateau le 6 septembre au fjord Martinez, à un peu plus de 3.000 kilomètres au sud de Santiago. Chargés d’un total de 450 kilos de matériel, porté sur le dos ou traîné sur des pulkas, ils s’étaient alors lancés à l’assaut de la cordillère Darwin qu’ils sont parvenus à traverser d’est en ouest en 29 jours, franchissant 150 kilomètres de glaciers et de pics, montant jusqu’à des altitudes de 2.500 mètres par des températures de moins de -20 degrés.

Outre le capitaine Lionel Albrieux, 40 ans, l’expédition était composée du lieutenant Didier Jourdain, 37 ans, de l’adjudant-chef Sébastien Bohin, 38 ans, du sergent-chef François Savary, 38 ans, de Dimitri Munoz (grimpeur civil du GMHM, 38 ans), et du caporal Sébastien Ratel, 25 ans.

En savoir plus….

Laisser un commentaire

14 − 9 =