Projection-Débat autour de la pollution sur l’Everest : Un nuage sur le toit du monde

 Jeudi 4 octobre 2012 à partir de 19h
Maison du tourisme – 14 rue de la République  à Grenoble

Certains jours, la pollution atmosphérique au pied du plus haut sommet de la planète est dix fois
supérieure à celle enregistrée dans la métropole grenobloise. Ceux qui pensaient respirer de l’air pur
en Himalaya font erreur…

C’est ce que raconte le documentaire haletant ‘Un nuage sur le toit du monde’ réalisé par Agnès
Moreau, produit par Arte, le Miroir, CNRS Images, l’IRD et l’ICIMOD (durée : 52 minutes).
Plusieurs scientifiques grenoblois, avec d’autres chercheurs français et italiens, ont participé à l’installation d’un véritable laboratoire de mesure près du camp de base de l’Everest. Malgré des conditions de travail éprouvantes à plus de 5000 mètres d’altitude, ils ont réussi à traquer la présence de l’ « ABC » (Atmospheric Brown Cloud), un nuage riche en ozone et en carbone noir, qui chaque jour remonte les vallées pour atteindre les hauteurs de la chaîne himalayenne. Les images de ce phénomène sont saisissantes. Et les conséquences catastrophiques : fonte des  glaces, modification de la végétation, atteintes à la santé des populations… Le film remonte également aux sources de cette pollution, dans les grands centres urbains de l’Inde et du Népal, mais aussi à la campagne où l’agriculture sur brûlis reste très développée.
 
Pour répondre aux questions du public, deux protagonistes de ce film seront présents dans la salle : Paolo Laj, enseignant-chercheur au Laboratoire de glaciologie et de géophysique de l’environnement de Grenoble (CNRS et UJF) et Yves Arnaud, chercheur au Laboratoire d’Etude des Transferts en Hydrologie et Environnement (LTHE).

Entrée libre et gratuite, dans la limite des places disponibles.
Une diffusion à 19h, puis une à 21h, puis débat

Souvenez-vous de cette expédition en 2011 :  Un nuage sur le toit du Monde  
 

 

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.