Pumori : les corps de deux alpinistes sortent des glaces, 30 ans après

Pumori

Le Pumori (7.161 mètres) est un voisin de l’Everest. Et comme nombre de sommets de la vallée du Khumbu, il recèle son lot de cadavres d’alpinistes. Deux viennent d’être découvert au cours de la saison d’automne par un grimpeur américain.

Ils gisaient au fond d’un glacier sur les pentes du géant de glace et de pierre. Le lieu de la découverte des dépouilles suggère que ces alpinistes islandais ont chuté dans un crevasse du glacier. A noter que deux pellicules photos ont été retrouvées dans une poche de blouson. De quoi peut-être mieux comprendre les conditions de leurs décès.

Alors, qui sont ces alpinistes dont les corps ont été retrouvés 30 ans après leur tentative de vaincre le Pumori ? Le 18 octobre 1988, trois alpinistes, les Islandais Kristinn Runarsson et Thorsteinn Gudjonsson et l’Écossais Steve Aisthorpe attaquent l’ascension.

“Je les ai appelés de toute mes forces”

Steve Aisthorpe, malade, abandonne en cours de route, ce qui lui sauvera certainement la vie. Il attend ses compagnons au camp de base. Ils n’y parviendront jamais.

“Je les ai appelés de toute mes forces, l’écho de mes cris rebondissait sur la pierre et la glace avant de s’estomper. Mais le silence était palpable” dit Steve Aisthorpe, interrogé par CNN. Malgré l’assistance d’un hélicoptère 5 jours après leur disparition, nul ne trouvera leur corps pendant 30 ans.

Les corps ont été envoyés à Katmandou pour y être incinérées. Leurs cendres seront rendues aux familles.

Pour aller plus loin sur ce sujet

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.