Pyrénées – Accident mortel en montagne au Pic d’Ardiden

Un accident mortel s’est produit mardi au Pic d’Ardiden dans les Hautes-Pyrénées. Le Pyrénéiste originaire de la région tarbaise aurait, selon nos informations, fait une chute sur le versant des lacs d’Ardiden versant de Luz-Saint-Sauveur (Pays Toy)

Photo : Lac et Pic d’Ardiden versant Luz-Sauveur @Frédéric Laval

Les circonstances de l’accident

Le pyrénéiste victime de l’accident est arrivé au sommet avant 14h pour déjeuner et redescendre. Il avait prévu de rentrer pour 16h00. Comme beaucoup de pyrénéistes, il appréciait se reposer un peu au sommet avant de redescendre en faisant une petite sieste. Mais, sans doute plus fatigué cette fois-ci, sa micro sieste habituelle d’une quinzaine de minutes s’est transformée en sieste de 2h, jusqu’à 16h30. L’arrivée du brouillard a dû le réveiller. Il n’a donc effectivement commencé sa descente qu’à partir de 16h30, avec l’issue tragique que nous connaissons.

Tragique accident qui peut arriver à tout le monde

Quelques rappels de précautions à prendre

Certains sommets des Pyrénées, d’apparence facile comme l’Ardiden, peuvent présenter des dangers que les conditions météorologiques se dégradent ou non. Par ailleurs, compte tenu des risques d’orage, notamment pour faire l’ascension de sommets, il serait souhaitable que les randonneurs se comportent autrement que comme des touristes mais en réagissant comme des alpinistes. Partir dans la matinée pour atteindre un sommet dans l’après-midi n’est sans doute pas raisonnable. Partir très tôt pour avoir terminé sa course à midi est sans doute mieux adapté. Mais encore, faut-il que les hébergeurs de montagne se comportent autrement que comme des prestataires touristiques citadins.

Dans ce cas de l’accident de l’Ardiden, les hébergeurs ne sont pas à mettre en cause et les circonstances sont liées à un malheureux hasard qui peut arriver à beaucoup de pratiquants de la montagne même expérimentés.

Louis Dollo

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.