Pyrénées – Montagne – Randonnée – Pays basque: deux pèlerins secourus près de Roncevaux

Deux Brésiliens ont échappé au pire dans la zone enneigée du col d’Ibaneta

Plusieurs centres de secours navarrais ont été mobilisés, ce lundi, pour venir en aide à deux pèlerins en difficulté sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle, au niveau de Roncevaux, à une trentaine de kilomètres de Saint-Jean-Pied-de-Port, côté basque espagnol.

Lundi, vers 17h30, un Brésilien de 39 ans, appelle le 112 de SOS Navarra. Diabétique et en hypothermie, il racontera au secours qu’il se trouve seul. Pompiers, agents de la Guardia civil spécialisé dans les interventions en haute montagne et même un habitant de Burguete disposant d’une motoneige se lance à sa recherche. Il est évacué à Pampelune.

En savoir plus….

Observations et avertissement

Cet itinéraire de Saint Jacques de Compostelle est facile à très facile l’été. Il peut être dangereux à très dangereux l’hiver lorsqu’il est enneigé et pratiqué par des personnes sans aucune expérience montagnarde et sans équipement approprié. Il y a déjà eu des morts sur cet itinéraire.

Le seul passage des Pyrénées pour Saint Jacques de Compostelle balisé sur le versant espagnol notamment en Aragon et Navarre est celui par Roncevaux étant entendu qu’avec la neige aucun balisage n’est visible. TOUS les itinéraires mentionnés, notamment dans les Hautes-Pyrénées (Rioumajou / Ourdisetou, Gavarnie / Boucharo et Val d’Azun / col de la Peyre saint Martin) n’ont aucune continuité sur le versant espagnol et son totalement à exclure de novembre à juin selon l’enneigement pour des non-initiés à la haute montagne.

Il est regrettable que pratiquement aucun guide jacquaire ne fasse mention des risques hivernaux.

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.