Pyrénées : « Si l’élevage disparaît les paysages vont changer »

Jean-Paul Métailié, président du conseil scientifique du Parc national des Pyrénées, chercheur au CNRS, évoque l’évolution des paysages pyrénéens, thème des dernières journées scientifiques du Parc National des Pyrénées.

Actuellement, on a des éléments qui nous permettent de remonter l’histoire des paysages jusqu’à 6.000 ans avant notre ère, avec les premières traces de l’élevage agricole. Le défrichement, par le feu, du piémont et de la haute montagne a permis l’émergence des pâturages. à l’âge du bronze (1.500 ans avant J.-.C) apparaissent les grandes unités paysagères. C’est l’âge des métaux. Les villages s’implantent, le défrichement en altitude s’accroît. L’achèvement des paysages intervient au Moyen Âge. Dès cette époque, on a, à peu de choses près, les grandes unités paysagères d’aujourd’hui. Il y a plus de villages et une population plus dense qu’à l’heure actuelle.

En savoir plus….

Laisser un commentaire

huit + sept =