QUI SONT LES CHAMPIONS DE FRANCE JEUNES DE DIFFICULTÉ 2016 ?

Des jeunes qui se détachent, d’autres qui s’imposent d’un cheveu. De belles histoires de familles et des voies spectaculaires : voilà ce que les finales d’Arnas ont montré cet après-midi. Retour sur le dernier tour des Championnats de France jeunes de difficulté 2016.

Daniel DU LAC est formel : « Oui, on est encore monté d’un cran en terme de difficulté par rapport aux voies de demi-finales. Mais on est surtout passé de tracées disons « classiques » dans le deuxième, à des ouvertures plus innovantes, qui se rapprochent plus de ce que l’on va retrouver dans le circuit senior. »
Des voies de finales plus créatives, avec une dimension spectaculaire évidente. On pense à ce gros coquillage jaune sous le toit, dans le deuxième tiers de la voie des cadettes : très peu de grimpeuses passèrent sans encombre l’ample mouvement nécessaire pour aller agripper ce relief hasardeux. Celles qui l’ont validé proprement sont montées sur le podium : Pyrène SANTAL et Léna GROSPIRON, respectivement en bronze et en argent, ont chuté au réta suivant.
En or, Nolwenn ARC est la seule à avoir semblé à l’aise sur ce passage. Et à la voir enchaîner les mouvements sur le dernier passage en dalle vers les dernières prises, force est de constater que la Choletaise était au-dessus de la mêlée aujourd’hui.
ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.