Randonneurs ou alpinistes, votre téléphone portable peut aider les secouristes en montagne

C’est ce qui s’est passé récemment dans les Pyrénées-Orientales pour secourir deux randonneurs en perdition comme le relate l’Indépendant.  Et le fait n’est pas nouveau.

Les militaires de la gendarmerie du PGHM d’Osséja précise après cette dernière opération de secours que pour les possesseurs, notamment d’un « smartphone », donc avec accès Internet, se mettre sur l’application « boussole ». Cela vous donne les coordonnées GPS à transmettre aux secouristes et facilite votre localisation.

Dans d’autres circonstances, les SMS passeront mieux qu’une liaison vocale. C’est notamment le cas, selon le PGHM de Savignac-les-Ormeaux (Ariège) dans le secteur du Valier, où cet automne, des consignes ont été données par SMS à deux alpinistes pour se faire hélitreuiller.
Si certain, en montagne, continuent à renier les technologies modernes, la preuve est faite qu’elles peuvent être d’une grande utilité. Bien sûr, il est préférable d’éviter de devoir y avoir recours. Ne pas oublier que le téléphone portable ne passe pas partout et que vous pouvez vous retrouver en zone blanche.

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.