Réchauffement climatique : les conséquences concrètes en Ariège – Pyrénées


Qui ne connait pas Michel Sébastien ? Appaméen, enseignant géographe au Mirail, et pyrénéiste pugnace lorsqu’il part en croisade “pour le parc des trois Nations” pour “la réintroduction du bouquetin” ou plus récemment “pour l’eau”. Chargé de mission pour l’environnnement au conseil général, ce skieur émérite qui porte beau ses 73 ans, n’a cessé toute sa vie d’observer la nature qui l’entoure, d’écouter et de lire tout ce qui se dit sur le climat. Aujourd’hui, l’heure du verdict a sonné. Pour l’Ariège, la richesse de demain, ce sera l’eau….



De quel profil vous sentez-vous le plus proche : le climato-sceptique qui doute de la véracité des chiffres qu’on lui présente ? Le climato-apocalyptique qui achète déjà son caveau ? ou le climato-bonsensuel, celui qui croit en l’ingéniosité de l’homme pour surmonter les évolutions de son environnement et s’adapter ? Michel Sébastien, à qui l’on doit ces néologismes, est résolument du côté des optimistes, ceux qui ont foi en l’homme et en la science.


En savoir plus…..

Laisser un commentaire

5 × 2 =