Résume de la 9e édition des Natural Games

Du 29 Juin au 3 Juillet a eu lieu la 9e éditions des Natural Games, le plus gros rassemblement de sports outdoor d’Europe. La petite ville de Millau a vu débarquer pas moins de 100000 férus d’Outdoor et 1200 athlètes professionnels représentant 7 disciplines sportives.

Au programme du festival, des shows et bien sûr des compétitions, en kayak freestyle, en escalade ou en jumpline, mais aussi des concerts gratuits de qualité. Parmi les groupes venus enflammer le village des Natural Games cette année : Caribbean Dandee, le groupe de Joey Starr, Flavia Coehlo, Elisa do Brasil ou encore General Electriks.

Situé sur une presqu’ile, l’emplacement du village des Natural Games est idéal : une grande étendue pour les stands, le spot de VTT Dirt, les scènes et le mur d’escalade. Le Tarn qui coule de part et d’autres accueille un plan d’eau pour le kayak freestyle, un airbag pour les atterrissages en parapente ainsi que le spot de waterline.

Entre deux shows les visiteurs peuvent se promener au gré de leur envies, faire des emplettes sur les stands, se rafraichir dans le Tarn ou encore déguster un bon Aligot, la spécialité régionale. En bref les Natural Games ravissent aussi bien les pratiquants de sports outdoor que les familles venues voir des shows.

Le contest d’escalade de bloc est ouvert à tous et permet aux amateurs de se frotter aux meilleurs mondiaux. Cette année, le mur d’escalade était couvert, ce qui n’était pas un luxe par ces températures caniculaires. Le vendredi, une centaine de grimpeurs se sont frottés à la quarantaine de blocs concoctés par les ouvreurs. Le samedi soir, c’est une foule en délire de 25000 personnes qui a poussé les grimpeurs à se dépasser. La Française Fanny Gibert s’est imposée ; la championne de France Clémentine Kaiser et Chloé Collier sont venues compléter le podium. Chez les Hommes, l’estonien Jernej Kruder rafle la première place devant nos frenchies Thomas Caleyron et Guillaume Glairon-Mondet.

Les highliners s’étaient installés sur un site naturel superbe, au cœur des gorges de la Jonte. Loin de l’effervescence du village des Natural Games, les pointures mondiales ainsi que les amateurs ont pu se rencontrer et pratiquer ensemble. Plusieurs slacklines de 20m à plus de 100m permettaient aux slackers de tous niveaux de s’éclater. De nombreux festivaliers, pas découragés par la petite heure de marche, étaient venus prendre leur dose de frisson en regardant les highliners performer.

La slackline est clairement la discipline montante au Natural Games, puisque d’autre de ses variantes étaient representées, la waterline et la jumpline. Le contest de jumpline rassemblait les meilleurs athlètes mondiaux. Les finales se déroulaient au-dessus d’un airbag afin de permettre au slackers de repousser leurs limites plus loin sans risque de blessure.

Tous les soirs à 20h, les pilotes de parapente freestyle ont assuré le show au-dessus du village. Pour ravir la foule certains n’ont pas hésité à envoyer leurs plus grosses figures à moins de 30m du sol. Le défi pour les pilotes était d’atterrir sur l’airbag flottant sur le Tarn. Certains comme le Français Tim Alongi ont carrément agrémenté l’atterrissage d’un 360° à ras de l’eau, quand d’autres y ont plongé malgré eux !

Au cœur du village était construit un grand slopestyle pour que les VTTistes dirt puissent s’envoyer en l’air. Le contest de dirt lui non plus n’a pas été boudé par les spectateurs. Les riders ont pris tous les risques pour monter sur le podium et soulever la foule. Les amateurs de VTT étaient doublement gatés puisque les Natrual Games accueillaient aussi une compétition d’enduro, dont l’arrivée s’est faite au cœur du village.

Les sports d’endurance sont de plus en plus à l’honneur au Natural Games. Cette année la nouveauté était The Race, une course qui rassemblait Trail, Canoë et VTT XC. Cette année 240 participants se sont lancés dans l’aventure et sont venus agrandir la famille des Naturals Games.

Sur le plan d’eau Millau deux disciplines se sont exprimées, le kayak freestyle et le boarder kayak. En Kayak freestyle, les riders se calent dans une vague pour réaliser des tricks impressionnants. Les kayakistes ont montrés à la foule que leur sport n’est pas peu spectaculaire, les meilleurs sont capables d’enchainer les figures sans se faire sortir de la vague et réalisent des saltos au-dessus de l’eau. Le boarder kayak n’a rien à envier à son cousin, 4 kayakistes s’élancent au coude à coude dans un slalom pour une course plutôt… musclée !

Du point de vue d’un grimpeur, plus habitué au falaises paisible qu’aux bains de foules, les Natural Games sont un compromis idéal entre sport et fiesta. Le soir, de la musique et de la bière pour des soirées enflamées entre potes, la journée on découvre ou on pratique des sports outdoor dans un cadre naturel cinq étoiles.

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.