Retour sur les Championnats de France d’escalade de difficulté 2016

Les 4 et 5 juin se sont déroulés les Championnats de France d’escalade de difficulté à Pau. Une compétition qui a souri à deux des grands acteurs de la saison internationale 2015 côté tricolore : Mathilde BECERRA et Gautier SUPPER.

Les femmes

Elles étaient les trois leaders de l’équipe de France la saison dernière. Hélène JANICOT, Julia CHANOURDIE et Mathilde BECERRA partaient favorites dans cette voie de finale au profil peu commun, « un 8b très peu déversant, mais paradoxalement très physique. Les formes des prises et les préhensions difficiles des gros volumes rendaient l’escalade très exigeante », analysait la légende de la grimpe François LE GRAND, aux commentaires à Pau.

Mais n’oublions pas Charlotte DURIF : la multiple championne de France a été prise par le temps et a dû abdiquer dans le dernier tiers du tracé. La bataille pour les métaux a eu lieu plus haut dans la voie, entre les trois leaders de l’équipe de France.

C’était le jour de Mathilde BECERRA : plus à l’aise dans les derniers mouvements, elle réussit le jeté vers le bac final et sort la voie. Ni Hélène, ni Julia ne feront aussi bien : elles prennent respectivement le bronze et l’argent.

Les hommes

Chez les hommes, en l’absence du quadruple champion de France Romain DESGRANGES (éliminé en demi-finale), Gautier SUPPER partait favori dans une voie de finale taillée pour lui. Mais il y avait un autre costaud pour qui cet exercice – une longue voie en 8c très déversante avec des grands mouvements, des plats, des compressions… – convenait bien : le jeune Thomas JOANNES.

L’espoir de la sélection nationale est bien allé challenger Gautier SUPPER. Ils sont les deux seuls à s’acquitter du crux de la voie : après une longue section très déversante, la prise 39 sortait du toit pour deux mouvements au dessus du vide. Deux volumes noirs, qui demandaient de fournir un bel effort de compression pour se maintenir dans la course.

Charli BLEIN ne tiendra pas le volume : il prend la médaille de bronze, départagé de deux autres compétiteurs tombés au même endroit grâce à ses bons résultats en demi-finale.

Thomas JOANNES et Gautier SUPPER passent. Ils se sont disputés l’or dans la fin de la voie. Le premier fait une erreur de méthode et doit s’avouer vaincu.

Gautier s’en va vers l’or : celui qui terminait deuxième du classement général de la Coupe du monde 2015 prend à 25 ans son second titre national (le premier en 2011 à Massy)

Tous les résultats.

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.