Retour sur Ouray par Jeff Mercier

On nous l’avait annoncé, l’hiver 2014 serait le plus rigoureux, un truc de dingue, du jamais vu depuis 100 ans ! Bilan, même la glace dans le réfrigérateur a du mal à prendre…du coup, la saison dry dure plus que prévue. Rab Airline me dépose aux US, si l’excuse principale est le Festival de Ouray, j’ai en tête les voies récemment ouvertes par Mister Will Mayo à l’Amphithéatre de Vail. La magie de Facebook fait que je me trouve à caler 7 jours avec quelqu’un que je n’ai jamais vu ! Rapidement, je ne regrette pas ma décision, le personnage est sympa, modeste et sacrément fort, ça promet pour les jours à venir. D’entré, il m’offre un magnifique cadeau : un tour en avion biplace au-dessus du Colorado, magique ! On arrive à Ouray suffisamment tôt pour faire les grimpeurs de base (cad filer direct à la falaise) mais finalement là-bas, c’est dans le canyon que tu rencontres le plus de monde.

Lire la suite sur le blog de Jeff

Laisser un commentaire

deux × trois =