Robert Jasper et Stefan Glowacz ouvrent en terre de Baffin

Les deux grimpeurs allemands ont fait cordée commune pour ouvrir la face théoriquement vierge de la paroi Ouest du Turret dans le fjord de Sam Ford. Ils y ont ouvert une voie en 7b+/A1 et M6… mais en y trouvant les restes d’une vieille voie non repertoriée.

Robert Jasper et Stefan Glowacz, accompagnés par le photographe Klaus Fengler, viennent de rentrer d’une expédition passionnante en Terre de Baffin. Ils sont partis depuis Clyde River le 31 mai avec des traineaux en fibre de carbonne. Leur premier objectif était d’atteindre les big walls du Fjord de Sam Ford en autonomie, sans utiliser de moyens mécaniques.
Habituellement, la majeure partie des expéditions font appel pour cela aux Inuits pour qu’ils transportent le matériel grâce à des motoneiges quand la glace et la neige couvrent encore le fjord, ou en bateau en été. L’itinéraire représente quand même 170km… en tirant les traineaux chargés à bloc.

L’objectif qu’ils avaient initialement envisagé était de tenter de réaliser la première ascension de la face Ouest du Turret, qui domine de 800m le fjord de Sam Ford et qui était considérée comme vierge.
Ils ont notamment pu trouver des informations sur une tentative canadienne sur une ligne différente à celle qu’ils envisageait.
La surprise pour Robert et Stefan a été de trouver de vieux pitons dans la ligne qu’ils tentaient.

Escalade exposée et flippante

L’idée originale de Robert Jasper et de Stefan Glowacz était de faire cordée réversible sur les 15 longueurs de ce qui allait devenir leur voie. Néanmoins les choses ne se sont pas passées comme prévues. Une pierre est venue s’écraser directement sur les mains de Stefan Glowacz. La suite de l’ascension a donc été à partir de ce moment du ressort de Robert Jasper.

Finalement, les deux ont gravit en libre toutes les longueurs a l’exception des fissures de sortie. Une forte chute de neige et des débuts de gelures pour Robert dont les pieds étaient seulement protégés par ses chaussons d’escalade, ont empêché de parcourir ces fissures en libre.

Ils sont néanmoins parvenus au sommet ouvrant ainsi une ligne estimée en 7b+/A1 et M6, avant de refaire les 170km jusqu’à Clyde River… avec leurs traineaux

Source (en espagnol)

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.