Santé des sportifs et code mondial antidopage

Les mesures contre le dopage concerne tous les sportifs y compris ceux pratiquant l’escalade et le ski alpinisme. Ce matin, le conseil des Ministres a pris certaines décisions que nous vous livrons ci-dessous.


 


——————-


 


La ministre de la santé et des sports a présenté une ordonnance relative à la santé des sportifs et à la mise en conformité du code du sport avec les principes du code mondial antidopage.


 


Le dispositif national de contrôle est complété : la définition des agissements interdits est précisée ; en cas d’usage à fin thérapeutique des substances, un régime de déclaration vient s’ajouter au régime d’autorisation.


 


Par ailleurs, l’ordonnance clarifie les champs d’application respectifs de la législation nationale et du code mondial antidopage adopté par l’Agence mondiale antidopage, lorsque des compétitions internationales sont organisées sur notre territoire. Pour une plus grande efficacité des contrôles inopinés, y compris en dehors des périodes de compétition et d’entraînement, l’ordonnance met en cohérence le dispositif de localisation des sportifs appartenant au groupe cible de l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) avec les préconisations de l’Agence mondiale antidopage. Elle favorise la coopération des acteurs de la lutte antidopage aux niveaux national et international.


 


L’harmonisation ainsi réalisée offre un cadre juridique sécurisé pour l’organisation dans notre pays des plus grandes compétitions internationales.


 


Source : Portail du Gouvernement du 14 avril 2010

Voir le Conseil des ministres du 14 avril 2010   

Laisser un commentaire

5 + dix-huit =