Traversée de Belledonne à ski : le tournage aussi s’offre un bilan zero carbone

Message de Atma Singh de Yogi Tea :


Exploit de l’équipe de tournage !

– L’année dernière, il était dommage que la Trilogie ne soit pas ‘médiatisée’ et pour cette Traversée de Belledonne Zéro carbone,
Yogi Tea finance un petit film tourné par Loïs Simac, un jeune bien motivé.

L’exploit sportif est zéro carbone, il est donc logique que le tournage du film soit lui aussi avec un minimum d’impact sur la planète.

Donc, le deal est le suivant : Cyril et Marc, après leur montée de Chamrousse, cadenassent les vélos au Recoin et l’équipe de tournage monte en bus dimanche matin pour les récupérer, puis redescendent avec pour aller à la gare SNCF de Grenoble pour prendre le train jusqu’à Aiguebelle. De là, les caméramans montent le col du Grand Cucheron en vélo, avec les caméras et des rollers dans le sac. Une fois la traversée à ski terminée, Cyril et Marc redescendent le col du Grand Cucheron en rollers, freinés par les vélos, jusqu’à la gare d’Aiguebelle, où ils reprennent leurs vélos pour rallier Grenoble, les caméramans reprenant le train.

– Vendredi 9 avril, au vu des tristes statistiques des avalanches des ces derniers jours, Marc et Cyril préfèrent attendre plusieurs cycles de gel-degel et j’annonce à Loïs que le tournage ne se fera que la semaine d’après …. et qu’il peut partir en week-end tranquille.

– Samedi matin à 10h : coup de fil de Marc qui me demande : ‘Tu as deux minutes ?’ … ‘Oui je t’écoute’ …. ‘J’ai pas dormi de la nuit, j’en ai assez de cogiter, finalement, on part ce soir à 23h30’ … ‘OK, je vais voir ce que je peux faire …’

– Alors là commence une pression de 10 gigas et un marathon pour Loïs qui, en quelques heures, réalise l’exploit de trouver les caméras, dont deux caméras embarquées pour les casques de Marc et Cyril, des caméramans motivés pour tourner de manière écologique, soit en y allant en vélo ou en prenant les transports en commun, soit en survolant en parapente.

– A 23h30, tout est prêt. Loîs, Cyril et Marc sont épuisés psychiquement par l’organisation de dernière minute, mais l’aventure peut démarrer !

– Sportivement, tout se passe comme prévu pour les skieurs-alpinistes : 8666 mètres de dénivelé ; 151 kilomètres, dont 56 à ski et 95 à vélo.

– Pour Loïs, c’est une première nuit blanche de samedi à dimanche, avec deux heures de sommeil.

– Dimanche matin … grève à la SNCF !!!! … donc, les caméramans vont de Chamrousse au le col du Grand Cucheron …. complètement à vélo … sur des machines pas à leur taille … et avec tout le matos de tournage sur le dos … plus le poids des rollers de Cyril et Marc !

Et Loïs était encore présent à 1h50 ce lundi matin, au Parc Paul Mistral, pour filmer l’arrivée !

Mutant aussi non ?

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.