Secours en montagne : Le colonel Blaise Agresti quitte le centre de formation de la gendarmerie

Le colonel Blaise Agresti conseiller montagne de la direction de la Gendarmerie nationale, commandant le centre d’instruction au ski et à l’alpinisme de la gendarmerie (CNISAG) quitte ses fonctions sans pour autant quitter la gendarmerie et la montagne.

Âgé de 43 il est guide et fils de guide de haute montagne, Blaise Agresti a commandé le Peloton de gendarmerie de haute montagne de Chamonix (PGM) de fin 1990 jusqu’au début des années 2000 avant d’intégrer le centre de formation de la Gendarmerie. Diplômé de l’Ecole de guerre, ce Saint-Cyrien, était devenu expert du secours en montagne. Mais même montagnard, il reste avant tout Gendarme et c’est dans ce cadre qu’il va prendre le 1er août le commandement du Groupement de Gendarmerie des Pyrénées-Orientales qui dispose d’un PGHM et d’une section hélicoptère à Osséja en Cerdagne. Il reste donc en montagne, moins hautes, moins grandioses et sans glacier.

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.