Séisme au Népal. Katmandou déplacée de « trois mètres vers le sud »

Le violent séisme qui a frappé le Népal, faisant des milliers de morts, pourrait avoir déplacé Katmandou de quelques mètres, relèvent des experts.

Est-ce qu’on pouvait s’attendre à un tel séisme?

« Ce tremblement de terre n’est pas une surprise car nous sommes sur une zone de collision » entre la plaque tectonique indienne et la plaque eurasienne, déclare Yann Klinger, directeur de recherche au CNRS (Centre national de la recherche scientifique) français, spécialiste de la tectonique des plaques. « La plaque indienne monte vers le nord à raison de 4 centimètres par an. » Sur ces 4 centimètres, deux se jouent juste au niveau de la chaîne de l’Himalaya.

Avec des collègues d’autres pays, M. Klinger étudie depuis plusieurs années les séismes anciens dans une partie de l’Himalaya. Leur but est d’essayer de construire « un cycle sismique » et de prévoir à quelle périodicité un nouveau séisme est susceptible de se produire. Leur étude révisée devait paraître prochainement.

En savoir plus….

Laisser un commentaire

un × deux =