Slow Food : Pourquoi faut-il sauver l’oignon de Sisco dans le Cap Corse, le maïs de Catamarca en Argentine et le fromage d’estives des Pyrénées béarnaises ?

Pourquoi faut-il sauver l’oignon de Sisco dans le Cap Corse, le maïs de Catamarca en Argentine et le fromage d’estives des Pyrénées béarnaises ?
Ces aliments font parties de la liste ”des produits en dangers” selon l’organisation internationale Slow Food. Cette fondation pour la biodiversité a identifié près de 300 aliments à protéger dans le monde entier. 300 Sentinelles qui figurent dans une sorte d’Arche de Noé des aliments et qu’il faut préserver contre les attaques de l’industrie agro-alimentaire.
Avec ce documentaire en compagnie de sociologues, de diététiciens, de cuisiniers, d’agriculteurs et de militants Slow Food nous nous interrogerons sur ce que nous mangeons afin de comprendre pourquoi nous avons perdu la culture du goût ?

Dans les Pyrénées, des produits ‘sentinelle’ : Fromage d’estive du Béarn, Mouton de Barèges-Gavarnie (AOC), Porc noir de Bigorre, poule gasconne…..

Voir la vidéo

 

 

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.