Solidarité des grimpeurs

Une petite histoire sympathique pour montrer que la solidarité entre grimpeurs ça existe toujours.


Bariloche, falaise de Pared Blanca. Une dizaine de grimpeurs sont présents. On y trouve des brésiliens, un américain, des chiliens, deux français et bien sûr des argentins.
Après une bonne session de grimpe, l’un des grimpeurs français oublie ses chaussons au pied de la falaise.

Ce n’est que le lendemain que se fait la prise de conscience de l’oubli.

L’un des grimpeurs chilien, le dernier à partir, a emporté les chaussons. Il cherche à prendre contact avec les argentins présents sur la falaise et leur transmet les chaussons.
Les brésiliens croisés par hasard dans Bariloche informent les français que les chaussons ont été récupérés. Pendant ce temps les argentins cherchent à prendre contact avec le propriétaire des chaussons. C’est l’américain qui fait le lien en donnant les informations nécessaires pour le retrouver.
C’est finalement à son hôtel, en faisant un déplacement de 20 kilomètres en voiture, que les chaussons seront rapportés au propriétaire.
Ca valait bien un boîte de chocolats non?


 

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.