Test : Lampe frontale Sprinter Black Diamond

Description de la Frontale :

La lampe frontale Sprinter est une nouveauté 2015 chez Black Diamond.

Elle est composée d’une LED blanche en frontal, 3 Led rouges et une batterie rechargeable à l’arrière. Elle est destinée aux activités dynamiques comme le trail, l’alpinisme, le ski de randonnée, l’escalade…

La puissance d’éclairage est réglable et mémorisable.

Caractéristiques :

-Puissance de l’éclairage : de 4 à 130 lumens

-Autonomie : de 6h00 à 42H00

-Distance : de 7 à 30m

-Poids : 112g (mesuré) avec répartition de la charge avant arrière.

-Alimentation : Batterie Lithium Polymère rechargeable. Avantage de cette technologie de lampe est qu’elles ont un faible encombrement et relativement légères. Indicateur de niveau de charge.

-Temps de charge : environ 5h00 en fonction de la source USB (prise micro usb comme sur un smartphone)

-type de faisceau : large

-Orientation de la frontale : angle de 0 à 45°.

-Eclairage arrière rouge.

-Plage de température d’utilisation : +50°C max

-Étanchéité : IPX4, protection contre les éclaboussures et les projections d’eau.

En action :

Nous avons utilisé cette lampe frontale principalement en trails et entrainements nocturnes dans différentes configurations, chemin semi éclairé, chemin roulant en forêt, accidenté, obscurité complète.

Il est possible d’utiliser cette lampe pour la pratique du VTT mais il faut se limiter aux chemins dégagés, cela devient très limite quand la vitesse augmente, en descente de single entre les arbres par exemple.

Prise en main :

La première prise en main est simple et rapide, la mise en place et le réglage du bandeau est aisé. Pas de gêne même après plusieurs heures de trail.

Très faible encombrement, elle trouvera sa place dans une poche sans problème.

Son poids plume de 112g est un véritable atout, elle se fait vite oublier grâce à une répartition du poids 70% arrière et 30%.

La mise en marche de la lampe est réalisée par simple pression du bouton situé au-dessus de la lampe. La lampe s’allume alors à 75% de sa puissance et les leds rouges arrière s’allume par défaut. Il est possible de les éteindre en appuyant sur le petit bouton situé à côté de ces leds rouges.

Le réglage de l’intensité : un nouvel appuie plus long (moins de 2 secondes) nous fait passer à pleine puissance et ensuite l’intensité diminue jusqu’au minimum. On peut à tout moment relâcher au niveau désiré.

L’arrêt est réalisé par une pression simple du bouton.

Il est possible de mémoriser le réglage de puissance effectué en tapotant d’un doigt sur le côté droit de la lampe, on passe ainsi à 100% et tapotant de nouveau on revient au réglage précédent. Cette fonction permet d’adapter rapidement la puissance au besoin et augmenter l’autonomie. Ce n’est pas automatique mais pratique et très rapide.

On peut passer en mode clignotement de la lampe avant en cliquant 3 fois rapidement sur la lampe éteinte.

On peut également n’utiliser que l’éclairage LED rouge arrière, 1 clic pour obtenir un clignotement lent, un double clic pour obtenir un clignotement rapide et un triple clic pour obtenir un faisceau lumineux fixe.

La lampe peut être verrouillée pour éviter qu’elle ne s’allume accidentellement dans le sac par exemple, il suffit de maintenir l’interrupteur enfoncé 3 seconde. Même manipulation pour la déverrouillée.

Au niveau de la puissance et la portée voici le rendu à 100% :

A 75% de la puissance :

Ci-dessous un résumé des performances dans les différents modes que nous avons pu confirmer lors de notre utilisation.

Nos mesures suivant la configuration :

100% avec clignotement rouge arriere :

-à partir de 5h00 la puissance commence à baisser.

-5h30 la puissance est tres faible

-5h45 la lampe avant s’arrête et le clignotement rouge arriere continu.-

-6h15 le clignotement rouge arriere s’arrête.

A 75% sans clignotement :

-à partir de 8h00 la puissance commence à baisser.

-9h00 la puissance est tres faible

-9h30 la lampe s’arrête.

La batterie se recharge via une prise micro USB en 5H00 environ (5h10 lors de notre test) et dispose d’un indicateur lumineux du niveau de charge quand on allume la lampe.

Vert >50%, orange 25-50% et rouge <25%

POINT FORTS

-légère avec répartition avant/arriere.

-faible encombrement.

-Rechargeable.

-autonomie.

-Visibilité led rouges arrière.

POINT FAIBLES

-Pas de possibilité de mise en place de pile ou de batterie de secours.

CONCLUSION :

Lampe frontale Sprinter de chez Black Diamond est vraiment faite pour le running et le trail, légère compacte et fonctionnelle, elle permet également d’être visible en milieu urbain grâce à ces Led rouges à l’arrière.

On ne peut que vous recommander cette lampe qui saura vous accompagner dans vos virées nocturnes.


ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.