Test : Raid/Trail Quechua

Le test s’est déroulé autour de trois produits de Raid et Trail tels que le sac à dos Extend, les trails RT5.2 360° et les bâtons RT 700. Plusieurs personnes ont testées les produits, amateurs et professionnels, sur 200 km environ et plus d’un mois d’entraînement régulier.

Sac à dos Extend 0-12L QUECHUA :

Conçu pour le pratiquant de trails et courses en montagne, en compétition comme à l’entraînement, le sac à dos Extend de Quechua sera en ravir plus d’un.

Extensible de 0 à 12L, la contenance de ce sac est variable grâce à sa maille extensible permettant d’embarquer quelques affaires (coupe vent, frontale, cartes IGN, téléphone portable) qui passeront inaperçus et qui seront directement plaqués. On peut également fixer ses bâtons dans le dos grâce à un double système d’attache intelligent et pratique.

Il s’agit d’un sac surprenant dans sa légèreté (260g, voire moins sans la poche à eau) et dans sa simplicité d’utilisation. L’ouverture en forme de L inversé permet un accès facile et ultra rapide à l’intérieur du sac et à la poche à eau. On retrouve d’ailleurs deux moyens d’ouverture du sac, soit avec un scratch horizontal, soit avec une fermeture éclaire verticale ou les deux pour un vidage rapide du sac.

On retrouve également deux autres poches sur la ceinture ventrale qui permettent de glisser téléphone portable ou compléments alimentaires, et deux autres sur les bretelles permettant d’y glisser la pipette à eau pour éviter les gênes occasionnés par les déplacements, le sifflet de sécurité, des gels ou ses déchets (emballages). Les 2 bretelles sont reliées entre elles par deux clips qui me paraissaient peu pratique à première vue, mais qui finalement est très facile à utiliser.

La ceinture ventrale est un scratch, un système qui peut en repousser plus d’un mais qui est très pratique à ajuster en statique ou durant la course. Ce système permet également de limiter le nombre de sangles ballotant de tous côtés et enfin, il est très aisé d’enlever ses bretelles et de tourner le sac au ravitaillement pour remplir la poche à eau sans tout dérégler ou de sortir manchettes, gants etc en moins de deux.

Les sangles permettent vraiment d’adapter le sac à toutes les morphologies, quelques réglages en entraînements sont nécessaires pour une course optimale en compétition et prendre ses repères de serrage. Le sac reste plaqué au dos, il tient bien en place et ne ballotte en aucun cas. Très aéré, léger, adapté et compact, ce sac se fait très rapidement oublier durant la course

Le sac est vendu avec une poche à eau de contenance 1L. Celle-ci est suffisante pour nombreux trailers mais dépassant un certain nombre de kilomètres, il conviendra d’en acheter une plus grande. Concernant la sortie du tube, vous pourrez garder vos petites habitudes car trois options vous sont offertes avec une sortie au dessus de l’épaule droite, une sortie au dessus de l’épaule gauche et une sortie sous le bras droit. Cependant, lors du test, j’ai eu du mal avec la sortie sous le bras droit avec la poche à eau vendue avec le sac. Cette poche à eau semble être le point faible car il n’est pas adapté à la sortie en bas du sac, le point d’attache est fragile, et le système de pas de vis semble être handicapant pour les personnes buvant du sucré.

Le dernier point négatif vient de la taille des sangles de serrage des bretelles que je trouve trop longues et qui bougent sans arrêt sous les bras.

En bref, il s’agit d’un sac avec un excellent maintien, son aération et son poids plume facilite à l’oublier pendant la course. L’accès à l’intérieur se fait très facilement et très rapidement. Son nombre de poches est très suffisant, on peut également ajouter quelques accessoires tels qu’un porte gourde par exemple. Enfin, son prix de moins de 30€ en fait un sac hors norme.

Trail RT5.2 360° QUECHUA :

Quechua a sortie ici une chaussure avec un fort enveloppement du pied, où il est plaisant de courir avec. Dès les premiers mètres, les pieds sont placés confortablement dans un chausson large et très bien fini. Le serrage rapide est très simple et il n’y a pas de chichi pour le rangement, cela se fait rapidement sous un élastique vers le bas du laçage. Les chaussures sont fournies avec un kit de lacets pour ceux qui ne souhaitent pas utiliser de serrage rapide ou en cas de problème lors de course en montagne.

Concernant la semelle, celle-ci est rigide et donne un bon amorti. Ces chaussures promettent un gros confort et une bonne réactivité sur des allures moyennes ou encore lors de montées mais manque encore un peu de dynamisme. Elles sont plutôt orientées moyenne montagne que grande trace où l’allure s’allonge.

L’accroche et l’adhérence sont très bonnes sur tous les terrains et par tous temps, le problème sur rochers glissants semble être résolu. Des chaussures en nette évolution par rapport à la RT5 360°.

On retrouve une meilleure protection orteil et la durabilité de la chaussure a également été améliorée.

Bref, Quechua promet de belles surprises à venir car le trail semble être une de ses priorités avec une team de professionnels partenaire pour de grands développements.

Bâton RT 700 QUECHUA :

Des bâtons compacts en 2 brins qui permettent de régler très rapidement la taille de ses bâtons durant la course mais qui ont l’inconvénient de prendre plus de place sur le sac à dos. La poignée en liège permet d’avoir une bonne préhension. La dragonne a elle été améliorée puisqu’elle est doublée en néoprène et ne devrait pas avoir toutes les critiques que l’on pouvait voir auparavant. La dragonne est facile à mettre et tient bien.

La pointe est résistante. Un bâton assez léger avec ses 200G (le bâton) et assez flexible pour ne pas casser à la moindre résistance.

Une paire de bâton idéale pour les raids aventures.

Après ces trois tests QUECHUA, le constat tombe. Il s’agit bel et bien d’une sacrée entrée en matière de la part de Quechua avec des produits de plus en plus performants, adaptables, légers, optimisés. Le rapport qualité/prix est d’ailleurs très surprenant et cela devrait se faire ressentir sur le marché du raid et du trail dans les années à venir. Quechua n’est plus une marque d’amateurs et elle veut le faire savoir grâce à des produits très pointus.

Certaines améliorations restent encore à faire mais grâce à son écoute, Quechua devrait développer de gros produits dans un futur très proche.

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.