TEST TERRAIN : COLUMBIA Ventfreak Outdry

Le test de la Columbia Ventfreak Outdry a été effectué sur cet automne en parcourant les Bauges à la découverte de nouveaux itinéraires perdus.

Conditions du test :

· Lieux : Bauges

· Durée : 28 sorties

· Type de terrain : Montagne, sec, gras et mouillé

· Météo : Temps sec à très pluvieux

A qui s’adressent ces chaussures ?

La cible de Columbia sur ce produit est assez large. La tranche d’âge visée est de 30 à 99 ans, dynamique, qui ne rechigne pas à aller faire un tour quel qu’en soit les conditions. C’est également une population de voyageur qui sera très intéressé par ce modèle, son confort, sa polyvalence aux terrains ainsi que sa couleur discrète feront de jolis atouts.

Caractéristiques du fournisseur

· Tige en textile avec renforts en textile contre-collés pour un maintien et une protection exceptionnels

· Construction OutDry® imperméable et respirante

· Semelle intercalaire Techlite™ légère : confort durable, amorti supérieur et restitution optimale de l’énergie

· Ouvertures dans la semelle intercalaire pour une respirabilité et une imperméabilité à 360 degrés

· Semelle extérieure Omni-Grip™ en caoutchouc non marquant à haute adhérence

· Poids : pointure 42, ½ paire = 345 g

· Prix 109,95 €

Confort :

Le chaussant est intermédiaire à large. Dès que l’on enfile cette chaussure on sent la souplesse de celle-ci, aucune gêne de couture ou de languette. Le mesh de la tige et ce malgré la membrane Outdry reste hyper souple, c’est à noter ! Combien de fois avons-nous essayé une paire de chaussure que nous trouvions rigide en tige juste par leur membrane ? La semelle ventilée possède 2 utilisations. Tout d’abord elle sert à une respirabilité du bas de la chaussure mais également comme amortisseur afin de performer en terme de confort et de stabilité. La chaussure se déforme très bien par sa souplesse sur tous types de terrains, gage de sécurité !

Maintien du pied et laçage

Le mesh de la tige est renforcé par des parties textiles contre- collées. Plus qualitatives, ces parties textiles permettent un très bon maintien du pied dans la chaussure. Le fait qu’elles soient contre-collées apporte un confort de marche très intéressant, puisqu’aucune gêne ne se fera sur le pied. Les lacets ronds remontant assez hauts permettent un maintien du coup de pied sans pression, la base de la chaussure n’accepte pas de lacet, le pied peut vivre complètement.

Accroche de la semelle

La semelle Omni-grip reste peu crantée. Ceci va jouer pour la souplesse de la chaussure, ce qui en faut un ensemble très cohérent. La semelle se déforme très facilement, épousant au maximum les détails du terrain afin d’apporter liberté, sécurité et confort au marcheur. Par contre le manque de crantage se ressentira sur les terrains gras où la chaussure à tendance à perdre en adhérence. L’utilisation de bâtons sera très agréable si vous avez à traverser un terrain un peu délicat. Le débourrage de la boue se fait difficilement, il faudra aider la chaussure. A la vue de son étanchéité je n’ai pas hésité à mettre les pieds dans l’eau pour laver la base des chaussures !

Etanchéité et respirabilité

Gros points forts de ce modèle. Une chaussure étanche est par définition moins respirante ! Sauf si sa construction est orientée vers une performance dans ce domaine. Les matériaux de la tige, mesh et renforts textile, ont été choisis pour répondre à des impératifs de respirabilité. C’est appréciable, vu la polyvalence de la Ventfreak Outdry, vous pourrez la porter en toutes circonstances. D’autre part la semelle a été travaillée pour améliorer ce confort de resoirabilité. Côté étanchéité, c’est juste parfait, pourtant j’ai bien mis les pieds dans l’eau pour en trouver une faille, ben non !

Prix : 109,95 €

Les +

· Polyvalence

· Confort

· Souplesse

· Etanchéité

Les –

· Performance sur terrains gras

L’avis de kairn :

Modèle surprenant de confort qui se laisse amener partout. J’en ai profité pour l’amener en voyage avec marche et VTT au programme. C’est une chaussure très agréable qui ne demande qu’à sortir. Après plus de 2 mois de test et un portage quasi quotidien elle n’affiche aucune usure.

Qu’est ce que la membrane Outdry ? La réponse en vidéo

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.